Assistance sociale : Le FDSI signe un partenariat avec les hôpitaux, cliniques privées et pharmacies de Conakry

Guinée

CONAKRY-Dans son ambition de protéger les couches vulnérables, le Fonds de Développement Social et de l'Indigence (FDSI) a procédé ce jeudi, 14 juillet 2022 à la signature d'un partenariat avec les hôpitaux, cliniques privées, Centre Médico Communaux (CMC) et les pharmacies de la capitale Conakry. La cérémonie qui s'est tenue dans un complexe hôtelier a été présidée par Lansana Diawara, Directeur Général du FDSI en présence des différents partenaires.

Depuis l'avènement du Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD) au pouvoir, l'assistance sociale est au cœur des priorités. Conformément à la vision du président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya, un accent particulier est mis sur la prise en charge sanitaire des individus, familles et des groupes en difficulté de se soigner. C'est dans ce cadre que le Fonds de Développement Social et de l'Indigence (FDSI) a jugé utile de signer un partenariat avec plusieurs structures sanitaires afin d'améliorer le système de protection sociale. L'objectif principal est de réduire le taux de mortalité encore élevé chez les groupes les plus vulnérables y compris le couple mère-enfant, de lutter contre la couverture faible pour la plupart des services essentiels de santé et de freiner les contraintes liées à l'accès aux services et soins de santé.

Dans son discours de circonstance, Lansana Diawara Directeur Général du Fonds de Développement Social et de l'Indigence (FDSI) s'est appuyé sur les données fournies par l'Institut National de la Statistique (INS) qui révèlent que le système de santé est caractérisé par un taux de mortalité élevé au sein de la population soit 74%, une inégalité dans l'accessibilité au soin de santé avec 66% de riches malades qui consultent un service de santé. Tandis-que, c'est seulement 40% des pauvres qui ont cette possibilité. 

Pour faire face à ces défis poursuit-il, « le Fonds de Développement Social et de l'Indigence (FDSI) trouve la nécessité de mettre en place un système de prise en charge sanitaire des indigents afin d'alléger les fardeaux des frais financiers ». Lansana Diawara n'a pas manqué de préciser que seuls les démunis auront accès à cette assistance sociale.

« C'est l'occasion pour moi de faire une importante précision. Je le dis ici, aucun fonctionnaire quel que soit son salaire, ne sera pris en charge sanitairement par le fonds. Les bénéficiaires sont des compatriotes qui n'ont pas les moyens et qui peinent à s'offrir un soin adéquat », a-t-il indiqué.

Pour sa part, Dr Abdoulaye Kaba, Directeur Général adjoint de l'hôpital national Donka a salué ce partenariat signé entre son établissement hospitalier et le FDSI. A l'en croire, c'est une grande opportunité offerte aux professionnels de santé.

« Nous savons exactement ce qui se passe dans les hôpitaux où il y a beaucoup de personnes indigentes. Quand on vous offre quelque chose à exploiter sur un plateau d'or, vous ne pouvez qu'à bondir sur l'occasion. L'initiative est tellement salvatrice dans la mesure où il y a une catégorie de personnes qui ne peuvent pas aller à l'hôpital. Donc s'il y a un fonds mis à leur disposition pour pouvoir se soigner, nous ne pouvons que féliciter et remercier le Fonds de Développement Social et de l'Indigence », a salué Dr Abdoulaye Kaba, Directeur Général adjoint du CHU Donka, signataire dudit partenariat.

Après la capitale Conakry, Lansana Diawara a annoncé que dans les mois à venir, le Fonds de Développement Social et de l'Indigence (FDSI) qu’il dirige, procédera aux mêmes signatures de partenariats dans les régions administratives du pays. 

 

Siba Engagé

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 623 06 56 23

Créé le Vendredi 15 juillet 2022 à 1:05