Convocation de Cellou à la Crief dans le dossier « Air Guinée » : Fodé Oussou soulève des "zones d’ombres"

Guinée
De gauche à droite, Cellou Dalein Diallo et Fodé Oussou Fofana
De gauche à droite, Cellou Dalein Diallo et Fodé Oussou Fofana

CONAKRY-En Guinée, Cellou Dalein Diallo est convoqué à la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (Crief) le 15 juillet prochain pour être entendu.

Le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) est accusé d’avoir « détourné ou soustrait au préjudice de l'Etat Guinéen, la somme de cinq millions (5.000.000) de dollars US issue de la cession des avions Boeing 737-200 et Dash 7 » de la compagnie Air Guinée.

Répondra-t-il à la convocation de la Crief ? Alors que le doute plane sur ce sujet, Dr Fodé Oussou Fofana, a soulevé ce mardi 12 juillet 2022 des zones d’ombres sur ce dossier politico-judiciaire qui vise M. Diallo. Le vice-président de l’UFDG s’interroge sur les « motifs cachés » derrière l’exhumation d’un dossier qui date plus de 20 ans, qui selon lui, aurait pu être classée.

« Tout crime économique peut être exhumé en temps voulu, mais c’est très curieux que pendant les 24 ans de règne de Lansana Conté, les 10 ans de la Gouvernance de M. Alpha Condé, le seul dossier qu’on ait retrouvé et qui devient important aux yeux de la justice, c’est la vente d’un seul avion de la compagnie Air Guinée. Dans certains pays, une compagnie comme ça qui a été liquidée, on n’en parlerait plus.

Bien que Cellou a été ministre dans beaucoup de domaines pendant la deuxième République, on ne trouve que ce seul dossier à lui coller. Et avec tout ce tintamarre, c’est un seul avion, on ne parle pas des autres avions de la compagnie qui avaient été vendus auparavant.

C’est un seul avion qui a été vendu quand Cellou était ministre des transports. Et même ça, Mamadou Sylla qui est l’acheteur a dit que ni Cellou, ni aucun travailleur du ministère des Transports n’a été impliqué dans ce dossier. Je pense que ça devrait suffire », explique M. Fofana.

La Crief soupçonne Cellou Dalein Diallo d’avoir « promis, offert ou accordé » des avantages indus à des agents de l’Etat ayant dirigé l’unité de privatisation d’Air Guinée.

« Nous sommes très contents qu’on ait dit que l’avions a coûté 5 millions de dollars (…). Comme l’acheteur de l’avion, Elhadj Mamadou Sylla est vivant, il sait à qui il a donné le chèque, je pense qu’on facilite la tâche à Cellou. Ceux qui avaient des doutes savent aujourd’hui qu’il est blanc comme neige dans le dossier Air Guinée », soutient ce vice-président de l’UFDG.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mardi 12 juillet 2022 à 17:47