Scène surréaliste à Dinguiraye : des fidèles surpris par des abeilles en pleine prière de vendredi… c’était le "sauve qui peut"

Dinguiraye

DINGUIRAYE-Une scène surréaliste s’est produite ce vendredi 24 juin 2022 dans une mosquée dénommée « DJAWIYA » située dans le quartier KOUROULA, commune urbaine de Dinguiraye. 

Des fidèles musulmans rassemblés pour la « Grande prière de Vendredi » ont été surpris par une colonie d’abeilles en plein exercice de dévotion. C’était le « sauve qui peut » quand ces insectes ont commencé à piquer ceux qui étaient assis dans la cour. Joint au téléphone par notre correspondant dans la région de Faranah, M. Mamadou Sangaré, témoin de la scène raconte.

« C'est au moment du sermon de vendredi que les abeilles sont venues en grand nombre envahir la cour de la mosquée. Les insectes ont alors commencé à piquer ceux qui étaient rassemblés. Aussitôt, une panique s’est emparée des fidèles, c’était le sauve qui peut. Certains ont fui pour s’introduire dans la mosquée pour se mettre à l’abri.

Lorsque les abeilles ont commencé à envahir l’intérieur de la mosquée, des gens ont couru pour fermer hermétiquement ses portes et fenêtres afin d'achever la prière de vendredi dans la précipitation. Mais ceux qui étaient dans la cour ont tous pris la poudre d’escampette et n’ont pas pu terminer la prière », a raconté M. Sangaré.

Ces incidents se sont produits alors qu'il y avait à la mosquée le corps d'un citoyen décédé. Son inhumation s’est déroulée dans le tohu-bohu total, explique notre interlocuteur.

Affaire à suivre…

Alpha Amadou Barry

Correspondant régional d’Africaguinee.com

Créé le Vendredi 24 juin 2022 à 18:22

TAGS