Matricide à Ourékaba : Bademba Sow écope de 30 ans de réclusion pour avoir tué sa mère

Mamou

MAMOU- Amadou Bademba Sow a été reconnu coupable de "meurtre" par le tribunal de première instance de Mamou. L’homme avait été arrêté en décembre 2021 après avoir tué sa mère à coup de machettes dans une localité de la sous-préfecture de Ouré Kaba.

Il a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle à temps et une période de sureté de 15 ans. Le tribunal a aussi ordonné la confiscation de l’arme (une machette mesurant 60 cm) dont le condamné s’était servi pour commettre cet acte de parricide.

Rappel des faits…

Amadou Bademba Sow avait tué sa propre mère Aissata Penda Diakité âgée de 55 ans, le 11 décembre 2021 à Goubouya, un secteur du district de Gninagbé dans la sous-préfecture de Ouré Kaba. Il avait été rattrapé vers la frontière de la Sierra Léone. A l’époque, le procureur près le TPI de Mamou avait déclaré que le mis en cause avait agressé sexuellement sa mère avant de l’assassiner.

 

Habib Samaké

Correspondant régional

Créé le Mercredi 22 juin 2022 à 14:46

TAGS