La justice libère des candidats accusés de fraude au Bac : "On les a traumatisés en prison…"

Kindia
Tribunal de première instance de Kindia
Tribunal de première instance de Kindia

KINDIA-Le tribunal de première instance de Kindia a relaxé ce mercredi 18 élèves -candidats au baccalauréat unique session 2022-, accusés de fraude pendant les évaluations. Après leur arrestation, ces lycéens dont trois filles avaient été conduits en prison (à la maison centrale de Kindia).

Dans sa décision, le tribunal a relaxé certains pour délit non constitué et d'autres ont été dispensés de peines. Rien ne sera consigné dans leur casier judiciaire. Ces élèves accusés de fraude pendant les épreuves du bac ont tous pu regagner leurs domiciles respectifs.

Le verdict du tribunal a réconforté des acteurs de l’éducation que certains de ces élèves ont été éliminés à tort. C’est le cas de M. Benefou Keita, secrétaire général de l’antenne régional du Syndicat National de l’Education (SNE) à Kindia. Il indexe le ministre de l’Éducation Guillaume Hawing.

"Ces enfants méritaient tout sauf d’être envoyés à la maison centrale de Kindia, qui est la prison la plus dangereuse en République de Guinée. Les conditions de détention dans cette prison sont décriées par tout le monde. Envoyer des mineurs de 17 à 15 ans dans cette prison, c’est détruire leur moral. Nous sommes contre la fraude, mais on ne devait pas du tout les traiter comme ça. Ces enfants ont été traumatisés.

D’abord, on les a déférés à la gendarmerie où ils ont subi des traumatismes avant d’être incarcérés à la maison centrale. Le mardi quand nous sommes arrivés pour les rendre visite, on nous a laissé entendre qu’ils étaient tous entassés dans une minuscule de cellule fermée. Un des élèves qui avait un problème respiratoire a failli mourir en prison.

Le ministre au lieu d’aider à construire ces enfants, les a fait infliger un tort qu’ils vont garder durant toute leur vie. On les a traumatisés. Pour moi, ça ce n’est pas ça une éducation, c'est une destruction pure et simple", a fustigé ce responsable syndical.

 

Depuis Kindia Cherif Keïta,

Pour Africaguinee.com 

Créé le Mercredi 22 juin 2022 à 20:01

TAGS