Guinée : Une trentaine de militaires et civils jugés pour "complot, rébellion…"

Guinée
Image d’illustration
Image d’illustration

KANKAN- Le procès de plusieurs militaires accusés entre autres des faits de « complot, attentat, assassinat, participation à un mouvement insurrectionnel », s’est ouvert ce mercredi 22 juin 2022 devant un tribunal militaire du pays.

Ils sont en tout trente-cinq militaires et civils qui sont dans le box des accusés. Les charges retenues contre eux sont "complot, attentat, assassinat, participation à un mouvement insurrectionnel, association de malfaiteurs, rébellion, tentative d'assassinat, détention illégale d'armes". 

Le procès s’est ouvert ce matin devant le tribunal militaire de Kankan en Haute Guinée, a appris Africaguinee.com auprès de sources judiciaires.

Ces militaires sont accusés d'avoir mené des attaques contre les deux camps militaires (Samoreyah, Kémébourema) de la ville de Kindia, première région militaire du pays, dans la nuit du jeudi à vendredi 16 octobre 2020. 

C'est au cours de cette attaque que le commandant du camp des forces en attentes de Samoreyah, le Colonel Mamady Condé avait été tué.

Dossier à suivre...

 

Africaguinee.com

 

Créé le Mercredi 22 juin 2022 à 17:06