Amadou Doumbouya, DG de la Sonap rassure : "Nous avons deux bateaux de gasoil et un bateau d'essence qui sont là…"

Guinée
Amadou Doumbouya, Directeur général de la Société nationale des Pétroles (SONAP)
Amadou Doumbouya, Directeur général de la Société nationale des Pétroles (SONAP)

CONAKRY- Depuis quelques jours, de nombreux citoyens éprouvent des difficultés pour s’approvisionner en carburant à Conakry. C’est la cohue totale dans stations-services qui ne sont encore pas à sec.

Alors que l’inquiétude d’une crise de grande ampleur gagne certains, le Directeur Général de la société nationale des Pétroles (SONAP) vient de rassurer. M. Amadou Doumbouya, a révélé ce mardi 21 juin 2022 que la Guinée dispose de trois bateaux de carburants en stock. 

"Nous avons deux bateaux de gas-oil et un bateau d'essence qui sont là. Ces bateaux sont là depuis une dizaine de jours. Ce qui se passe, ils attendent le feu vert de certaines institutions financières. (…) normalement ce feu-vert doit arriver aujourd'hui. Et une fois que cela se passe, le transport va commencer le soir", a expliqué M. Doumbouya chez nos confrères de la radio espace Fm. 

Le Directeur Général de la Sonap indique que ce n'est loin d'être une crise. Selon lui, il s'agit de remplir des formalités dues à un changement de gestionnaire. 

« Nous ne sommes pas en manque (…). Désormais, c’est l'Etat qui gère le monopole. On s'est engagé à ce qu'il y ait des petits ratios au départ dans les deux premiers mois », a précisé M. Amadou Doumbouya, rassurant que des sites de stockage des réserves de carburant sont en construction.

"Les nouvelles autorités ont pris l'initiative d'accélérer le projet de construction du centre stockage à Forécariah, mais aussi un en Haute Guinée pour nous préparer à des situations pareilles dans le futur. Un projet de construction généralement, ce n'est pas moins de deux ans.

Si tout va bien nous pensons débuter parce que nous avons le soutien de la hiérarchie, nous comptons débuter la construction après la saison pluvieuse si tout va très bien. Et donc d'ici deux ans, nous aurons beaucoup avancé", a-t-il dit.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mardi 21 juin 2022 à 16:14

TAGS