Relance du dialogue : Mohamed Béavogui fait une annonce majeure...

Guinée
Mohamed Beavogui, Premier ministre de la transition Guinéenne
Mohamed Beavogui, Premier ministre de la transition Guinéenne

CONAKRY-« Il n’est jamais trop tard pour se retrouver, et aucun sacrifice n’est de trop dans la construction de notre chère Nation ». Tels sont les propos du premier ministre guinéen, Mohamed Béavogui qui a annoncé ce lundi 20 juin 2022, lors d’une conférence de presse, toute sa volonté de relancer le dialogue pour « ensemble réussir la transition en cours ».

Dans ses explications, le chef du Gouvernement a déclaré que les divergences doivent servir de point de départ pour des discussions constructives afin de mettre en œuvre les actions concrètes et nécessaires qui permettront le retour à l’ordre constitutionnel.

« Au nom du Président de la Transition et du CNRD, j’invite à un sursaut national. J’appelle toutes les forces vives de la nation autour de la table du dialogue. Je vous assure de la détermination du CNRD et de mon gouvernement à travailler main dans la main avec tous les acteurs concernés pour rendre ce dialogue le plus inclusif et le plus constructif possibles. Notre objectif est unique : celui de créer un environnement qui permette d’améliorer durablement les conditions de vie de nos compatriotes », a lancé Mohamed Béavogui.

Il annonce qu’une invitation sera adressée par le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation à tous les acteurs politiques et sociaux pour une rencontre qu’il présidera, dans les prochains jours, pour définir ensemble des modalités d’un véritable dialogue sans tabou, franc et inclusif.

Mohamed Béavogui souligne qu’ils mettront à contribution la CEDEAO, l’UA et les Nations unies, tout en s’appuyant également sur l’expérience du G5 en matière de suivi du dialogue. 

« Je compte déployer toute mon énergie pour qu’ensemble nous exploitions toutes les possibilités de convergence, d’union, et de stabilité offertes par le dialogue. Un effort d’autant plus nécessaire que notre pays, comme tant d’autres pays au monde, doit trouver des réponses adéquates et adaptées aux défis économiques et alimentaires posés par la crise de la Covid 19 et par la guerre en Ukraine », a souligné le locataire du petit palais de la Colombe.

« Ensemble, nous avons la responsabilité collective de réussir cette transition. Cela passe par des espaces d’échanges constructifs que nous devons créer. Je crois aux vertus du dialogue pour aplanir les divergences et assurer la stabilité et la paix dans notre pays », a-t-il lancé.

A suivre…

Siba Engagé

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 20 juin 2022 à 20:52