Guinée : Vers une crise d’essence ?

Guinée
Une Station service à Conakry
Une Station service à Conakry

CONAKRY-La cohue est palpable dans certaines stations-services dans la capitale ce lundi 20 juin 2022. Une situation inédite qui amène certains à se poser des questions. Se dirige-t-on vers une crise d’essence ? La crainte est bien réelle.

Selon une gérante de station-service à Conakry, la crise de carburant et surtout l'essence est bien réelle. " Ça fait quatre jours, on n’a ni essence ni gas-oil. Et au niveau du dépôt on nous apprend qu'il n'y a pas d'essence ", a confié notre source.

Pour l'heure, nous n'avons pas réussi à avoir un répondant auprès du ministère de l'énergie et des hydrocarbures.

Toutefois dans certaines préfectures la pénurie est palpable. C’est le cas par exemple à Koundara. Là-bas, les prix ont doublé, voire même triplés par endroit, selon des citoyens interrogés par Africaguinee.com. 

A Koundara centre, le litre d'essence se négocie entre 15 000 à 20 000 Gnf sur le marché noir d'après un citoyen, tandis que dans les villages environnants, le litre d'essence se vend entre 25 000 à 30 000 gnf.

Amadou Bhoye Diallo, habite à Sinthian Yembering, une localité située à 38 kilomètres de Koundara centre. Dans ce village, le prix d'un litre d'essence se négocie à 30.000 GNF, si on en trouve.

"Depuis près de deux semaines, nous ne trouvons pas de carburant à la station de la sous-préfecture de Saréboido. Et hier dimanche, le litre se négociait à 30 000 francs guinéens ", a-t-il témoigné.

Selon M. Alhassane Lobilo Baldé, Président du Syndicat des Transporteurs de Koundara, la crise a commencé depuis trois jours déjà. 

"Pratiquement il n'y a pas d'essence ça fait près de trois jours de cela. Dans les différentes stations on n’en trouve pas, il y a le gas-oil mais l’essence non. J'ai rencontré certains propriétaires de stations pour leur demander la raison de cette crise.

Certains m'ont dit qu'il y a une rupture dans la chaine d’approvisionnement depuis Conakry. Si nous prenons l'état de la route, Conakry-Koundara et surtout Boké-Koundara, parfois c'est autre chose. Et selon mes informations, que c'est une crise générale", a-t-il expliqué. 

A suivre...

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 655 311 114

Créé le Lundi 20 juin 2022 à 19:39

TAGS