Sonko "confiné": Heurts à Dakar…un mort, des responsables politiques arrêtés

Sénégal
Ousmane Sonko échangeant avec des gendarmes
Ousmane Sonko échangeant avec des gendarmes

DAKAR-Des heurts ont éclaté ce vendredi 17 juin 2022 à Dakar, la capitale du Sénégal, où vit une forte communauté guinéenne. L’opposition avait appelé à manifester malgré l’interdiction de la préfecture de Dakar, invoquant des "menaces de troubles à l'ordre public".

Par cette mobilisation, l’opposition proteste contre l'invalidation de la liste nationale de la coalition d'opposition Yewwi Askan Wi, par le Conseil constitutionnel.

En dépit de l’interdiction, le chef de file de l'opposition Ousmane Sonko, éliminé des législatives du 31 juillet, avait appelé ses partisans à sortir manifester. Car selon lui, cette interdiction était illégale.

La tension est montée d’un cran lorsque M. Sonko a été confiné ce vendredi 17 juin 2022 par les forces de l’ordre. L’opposant qui n’a pu effectuer la grande prière de vendredi, a accusé Macky Sall, le président sénégalais de l’avoir privé de sa liberté de culte.

Des heurts ont éclaté peu avant 17heures entre partisans de l’opposition et forces de l’ordre dans la capitale. La presse sénégalaise rapporte qu’un homme touché par une grenade lacrymogène tirée par la police était dans une situation critique, à Kolobanne. Celui-ci a finalement succombé à l'hôpital, selon toujours les médias sénégalais.  

Plusieurs responsables politiques ont été arrêtés en milieu de journée alors qu’ils se rendaient au domicile de M. Sonko, troisième de la présidentielle de 2019 et candidat déclaré à celle de 2024.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 17 juin 2022 à 20:08

TAGS