Guinée : 102. 601 candidats affrontent le Bac, les premiers flops signalés…

Guinée
Des candidats au Bac dans leur salle d'examen
Des candidats au Bac dans leur salle d'examen

LABE-Le Baccalauréat unique, session 2022 a démarré ce vendredi 17 juin sur toute l’étendue du territoire national. 102. 601 candidats dont 40.579 filles et 11.410 candidats libres, affrontent les épreuves cette année.

A Conakry, le ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, Guillaume Hawing, a lancé officiellement les évaluations au Lycée Yimbaya. Quelques flops sont déjà signalés.

Dans la préfecture de Labé, en moyenne Guinée, des surveillants ont manqué à l’appel. Ces derniers ont refusé de prêter serment, une des nouvelles exigences instaurées par les autorités de l’éducation. Cette situation a occasionné quelques « cafouillage » pour respecter le ratio de surveillants par salle.  

Aux environs de 9 heures alors que les épreuves étaient lancées, la direction préfectorale de l'éducation de Labé était envahie par des enseignants venus pour prêter serment avant de rejoindre les centres d’examen pour remplacer les absents.

Ce qui est encore inédit, des candidats ont été obligés de jurer devant les chefs de centres avant d'accéder aux salles.

« Nous avons constaté qu'il y a des surveillants qui sont indisponibles, qui n'ont pas répondu à l'appel. Pour le moment je ne peux pas vous dire, il manque combien de surveillants. Mais il y a des dispositions qui sont prises. Les suppléants seront dispatchés », explique M.  Z’Bato Donzo, l’inspecteur régional de l’éducation de Labé.

Dans la préfecture de Siguiri en haute Guinée, à quelques heures du lancement des épreuves, des enseignants accusés d’entretenir un vaste réseau de fraude à travers des groupes WattsApp ont été mis aux arrêts.

A suivre…

 

Thierno Oumar Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 17 juin 2022 à 14:17

TAGS