Doumbouya à Kindia : "La Crief ne s’arrête pas à Conakry…concentrons-nous sur les intérêts du pays"

Guinée
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne

KINDIA-A Kindia, première région militaire du pays, où il s’est rendu ce jeudi 16 juin 2022, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA a livré un message à ses frères d’armes, mais aussi aux élus locaux et aux administrateurs territoriaux.

Engagement militaire guinéen au Mali

Le métier des armes est noble, dit-il, appelant à continuer à travailler. Il annonce que la Guinée sera présente militairement au Mali jusqu’à la fin de la crise.  

« Ceux qui iront remplacer nos frères qui sont au Mali, soyez prêts pour défendre ce pays frère. Nous croyons au panafricanisme. Ensemble, restons soudés pour accomplir la mission. Notre position face au Mali, nous l’assumons parce que c’est un pays frère.

Depuis le début nous sommes engagés, nous allons rester jusqu’à la fin de la crise pour aider nos frères. Il faut être prêts à se battre pour le Mali comme on le fait pour notre pays la Guinée », a-t-il lancé au Camp Samoreya à l’endroit des militaires qui sont en mise à condition opérationnelle (MCO) pour le Mali.

Se concentrer sur les intérêts du pays

Au camp Keme Bourema où il a servi pendant quatre ans, le président du CNRD plaide pour l’unité de l’armée guinéenne. « Depuis notre arrivée, on essaie d’améliorer la solde des soldats. Il faut continuer à bosser dur pour protéger notre pays, nos concitoyens. Qu’on se concentre sur les intérêts de notre pays et ne pas être distrait. Il faut continuer à travailler », encourage le colonel qui s’est aussi adressé à des administrateurs territoriaux auxquels il demande de travailler dans la transparence au bénéfice des populations. « Sachez que la Crief ne s’arrête pas qu’à Conakry », a-t-il averti.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 17 juin 2022 à 1:32