Administration publique : Enabel élargit le renforcement de capacités des hauts cadres aux régions de Kindia et Mamou

Guinée

En vue d’accompagner les efforts de modernisation de l’administration publique guinéenne et en lien avec le programme bilatéral Guinée-Belgique 2019-2023, l’Agence belge de développement, à travers le programme CAPACITA, met en œuvre une action d’accompagnement professionnel individualisé pour une vingtaine de hauts cadres (Directeurs généraux, Directeurs généraux adjoints et équivalents) issus de différents départements ministériels.

A travers cet accompagnement, ces cadres bénéficient d’outils utiles à l’amélioration de leur savoir-faire et leur savoir-être afin qu’ils soient plus efficaces dans la gestion de l’action publique.

C’est dans le prolongement de cette action que le ministre du travail et de la fonction publique, Julien Yombouno a procédé ce lundi, 13 juin 2022 au lancement officiel de la deuxième phase du « parcours d'accompagnement à l'acquisition d'un savoir être et d'un savoir-faire dans la conduite de l'action publique ». Le programme est déployé en partenariat avec l'Institut National de Formation et de Perfectionnement et l’Institut Royal des Relations Internationales Egmont. Cette deuxième phase touche spécifiquement les cadres des régions de Kindia et Mamou qui verront leurs capacités renforcées à travers un parcours de formation qui durera un an.

« L´objectif de ce projet est d´initier un processus de changement permettant l´accroissement de l´efficacité et l´utilisation des réflexes de bonne gouvernance au sein de l´administration publique guinéenne, à travers le renforcement des compétences personnelles et techniques des cadres dont l´âge est inférieur ou égal à 45 ans »  a indiqué Massé CAMARA, Directeur général de l’Institut national de formation et de perfectionnement qui espère que chaque cadre bénéficiaire de ce projet puisse « être moteur de changement auprès de ses agents subalternes et à terme de son administration ».

Résultant du succès de la première phase du parcours d’accompagnement, cette seconde phase touchera concrètement 30 jeunes dont 8 femmes et 10 chefs de division des ressources humaines évoluant dans les régions de Kindia et Mamou. « C'est une suite logique de la première phase du parcours dont on a pu tirer beaucoup d´enseignements avec notre partenaire, l’INFP. Ce programme est ambitieux aussi en termes de budget, parce que ce sont près de   400 000 euros qui ont été mobilisés pour sa mise en œuvre » a abordé Anne FLAHAUT, Portfolio Manager chez Enabel. Il s’agit, poursuit-elle, « de travailler au renforcement spécifique de 30 cadres de Kindia et de Mamou dont huit femmes durant un an ».

Au vu du contenu de la formation et de son impact potentiel en termes d’amélioration de la qualité de l’administration, le Ministre du Travail et de la Fonction publique, Julien YOMBOUNO a enjoint les participants à la constance, à l'assiduité et à la rigueur tout au long du parcours. Il les a invités à « participer pleinement et activement aux différentes sessions » car, ajoutera-t-il, « il ne sert à rien de se vanter d’un diplôme qu’on ne mérite pas, soit parce qu'on n’a pas bien maîtriser les contenus, ou on n’a pas bien participé à la session ».

Aux partenaires que sont Enabel et l’Institut Egmont, le Ministre du Travail et de la Fonction publique a traduit sa reconnaissance : « moi je pense que très honnêtement, c'est à féliciter, à encourager…  ils méritent toute notre gratitude », a déclaré Julien YOMBOUNO.

L’Agence belge de développement (ENABEL) est présente en Guinée depuis 2016, dans le cadre de la Coopération bilatérale Guinée-Belgique. Depuis, elle met en œuvre des programmes divers en lien avec le soutien à l’entrepreneuriat, (agricole, urbain, féminin, créatif, vert), la promotion de la santé sexuelle et reproductive, la gestion des déchets, l’intégration socioéconomique des jeunes…

Depuis Kindia Cherif Keïta,

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 15 juin 2022 à 20:08

TAGS