Russie : Manifestation d’étudiants guinéens à Moscou…"50 dollars, c’est une honte"

Russie
Des étudiants guinéens manifestent devant l'ambassade de Guinée à Moscou
Des étudiants guinéens manifestent devant l'ambassade de Guinée à Moscou

MOSCOU-Des étudiants boursiers guinéens en Russie ont protesté ce mardi, 14 juin 2022 contre le non-paiement de leurs bourses d'entretien. Mécontents de cette situation qui perdure pendant près d’un an, les manifestants ont pris d'assaut ce matin les locaux de l'ambassade de la Guinée à Moscou.

Selon les manifestants, cela fait plus de dix (10) mois qu’ils n’ont pas reçu leurs bourses d'entretien qui s'élèvent à 65 dollars, par mois. 

« 50 dollars est une honte », « nous réclamons notre complément de bourse », « ma bourse, mon Droit », « on demande une augmentation de la bourse », c’est là les quelques slogans que l’on pouvait lire sur les pancartes brandies par ces étudiants.

Interrogé par Africaguinee.com leur leader a expliqué que toutes les démarches qu’ils ont entreprises auprès des services concernés notamment l'Office National des Bourses Extérieures, n’ont pas abouti à une suite favorable. Ils sont plus de cinq-cents (500) étudiants.

« Le motif de notre manifestation est dû au non-paiement de nos bourses d'entretien depuis plus de dix (10) mois déjà. Ce qui est une première parce que je suis en Russie ça fait maintenant 5 ans. Nous sommes dans le dernier mois des cours mais jusque-là personne n'a reçu un franc de l'Etat guinéen. Nous avons écrit mais on n'a pas reçu la moindre réponse de la part de qui que ce soit.

Ni de l'ONAB (le service des bourses extérieures), ni également de la part des autorités. On parle avec l'ambassade mais il n'y a pas de solution. Donc, on avait adressé une note dans laquelle nous avions indiqué qu'on allait manifester, c’est ce qu’on a fait », a déclaré Youssouf Camara, étudiant en Économie-Finances et président de l'association des étudiants et doctorants guinéens dans la Fédération de Russie.

Au-delà du paiement de ces bourses, les manifestants exigent désormais une augmentation du montant de la bourse qui passerait de 65 à 500 dollars US. Ce qui pourrait les aider à subvenir à certains besoins primaires, comme la prise en charge sanitaire. 

 

Siba Engagé

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 623 06 56 23

Créé le Mardi 14 juin 2022 à 14:46