Comment éviter les sanctions de la CEDEAO? Voici ce que propose Kiridi Bangoura…

Guinée
Kiridi Bangoura et l'ancien président Alpha Condé
Kiridi Bangoura et l'ancien président Alpha Condé

CONAKRY-La Guinée risque d’être frappée par des sanctions supplémentaires le 03 juillet prochain, à l’occasion du sommet des chefs d'Etats et de gouvernement de la Communauté Économiques des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), prévu à Accra.

En attendant ce rendez-vous décisif, le RPG arc-en-ciel, l’ancien parti au Pouvoir pense qu’il y a un moyen pour éviter de nouvelles sanctions. Il propose que les forces vives de la nation s'unissent pour privilégier l'intérêt national, en ouvrant le « dialogue » et faire une présentation à l’organisation sous-régionale sur certains points qui font consensus.

« La CEDEAO a donné rendez-vous à la Guinée le 03 juillet. Il y a deux façons de préparer ce rendez-vous. Nous Guinéens, on essaye de se parler et de trouver nos accords et d'être d'accord sur nos désaccords et de noter aussi nos désaccords ou nous attendons le dernier moment pour nous parler », a indiqué ce samedi 11 juin 2022 l’ancien ministre Secrétaire Général et porte-parole de la Présidence sous Alpha Condé.

« Le RPG arc-en-ciel lance un appel pour que, tous au sein des forces vives de la nation, soient animés d'un esprit de dialogue.  Pour que la Guinée puisse au moins le 03, présenter certains points de consensus de notre pays. Cela est extrêmement important », a lancé Naby Youssouf Kiridi Bangoura en marge de l'Assemblée générale hebdomadaire du RPG arc-en-ciel.

Nous y reviendrons !

Siba Engagé

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 623 06 56 23

Créé le Samedi 11 juin 2022 à 15:55