Teliano et alliés décidés à en "découdre" avec le CNRD : "Nous serons obligés d'aller dans la rue si…"

Guinée
Jean Marc Teliano, leader du RDIG
Jean Marc Teliano, leader du RDIG

CONAKRY-Jean Marc Téliano et ses alliés sont décidés à en découdre avec le CNRD qu’ils accusent de gérer la Guinée avec « arrogance » et « mépris ».

Réunis au sein des forces vives, ils ont lancé ce jeudi 02 juin, leurs activités. Ils exigent la mise en place rapide d’un cadre de dialogue inclusif pour s’accorder sur la conduite de la transition.

En cas de refus, ils n’excluent pas de remettre en cause les institutions mises en place par le CNRD dirigé par le Colonel Mamadi Doumbouya et descendre dans la rue.

« Le constat qui est là, le CNRD gère le pays avec arrogance, avec mépris même avec les institutions internationales.  Nous allons passer par tous les moyens pour que nous soyons écoutés. Mais si nous ne sommes pas écoutés, nous allons exercer nos droits qui ne sont autres que les manifestations de rue et nous ne voulons pas en arriver là », a déclaré Jean Marc Téliano, un des acteurs de la réunification des forces vives. 

Le leader du parti Rassemblement pour le Développement Intégré de Guinée (RDIG) estime qu’aujourd’hui le pays est plongé dans une situation délicate. C’est pourquoi ils ont décidé de lancer la reconstitution des forces vives de la Guinée.

« Aujourd'hui ça ne va pas, il faudrait que le peuple se donne la main pour que nous puissions demander les droits les plus légitimes, un dialogue inclusif au CNRD pour qu'en fin les Guinéens puissent se retrouver autour d'une table et discuter les problèmes de la Nation », a-t-il déclaré, accusant le CNRD d’être en contradiction avec lui-même.

« Les responsables du CNRD sont en contradiction avec leur propre Charte alors que ce sont eux qui nous ont imposé cette Charte. Mais s'ils se contredisent. S'ils ne nous écoutent pas, on sera obligé d'aller dans la rue", a-t-il martelé.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 03 juin 2022 à 11:40

TAGS