Le FNDC décide d’"affronter" le CNRD : "On ne se soumettra pas à cette interdiction illégale…"

Guinée
Oumar Sylla Foniké Mengué, Coordinateur national du FNDC et Sékou Koundouno
Oumar Sylla Foniké Mengué, Coordinateur national du FNDC et Sékou Koundouno

CONAKRY-Du berger à la bergère ! La réaction du FNDC ne s’est pas faite attendre suite au communiqué du CNRD, rendu public ce lundi 31 mai 2022, dans lequel, la junte a réitéré qu’aucune marche ne sera autorisée en Guinée, aussi longtemps que les « garanties d’encadrement ne seront pas réunies ».

Attitude dictatoriale

 Le mouvement qui a été le fer de lance de la lutte contre le troisième mandat d’Alpha Condé, déchu le 05 septembre, regrette une « attitude dictatoriale » de la part du CNRD.

Le FNDC dénonce la « sourde oreille » dont fait montre la junte qui, en dépit des dénonciations et les mises en garde, des institutions internationales sur les éventuelles conséquences de cette décision sur la bonne marche de la transition, décide, selon lui, de « restreindre » l’exercice des libertés publiques.

Lire aussi-Mamadi Doumbouya répond à l’ONU : « Aucune marche ne sera autorisée…"

Pour justifier sa décision d’interdire les manifestations, le CNRD a mis en avant les violences qu’elles engendrent. Un argument qui ne tient pas la route, selon le FNDC, qui prévient qu’il ne se soumettra pas à cette « injonction ».

Au regard de l'article 8 de la charte de la transition et des traités internationaux auxquels la Guinée a souscrit, qui consacrent et garantissent les droits et libertés aux citoyens guinéens, Foniké Mengué et ses camarades réitèrent avec « fermeté » leur refus catégorique de se soumettre à cette « interdiction illégale et inopportune ».  

Actions imminentes envisagée

Comme action urgente envisagée par le FNDC, c’est l’invite aux guinéens à la mobilisation pour la reprise imminente des manifestations.  Ce, pour « empêcher la confiscation du Pouvoir par le CNRD » et d’exiger un retour rapide à l’ordre constitutionnel.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 01 juin 2022 à 2:32