COOPÉRATION : tenue de la 3ème session du comité mixte paritaire de concertation Guinée-Belgique

Conakry
Erwin De WANDEL directeur du département géographique au ministère des Affaires Étrangères du Royaume de Belgique et  Laho Bangoura, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération internationale, de l’Intégration africaine et des Guinéens de l’étranger
Erwin De WANDEL directeur du département géographique au ministère des Affaires Étrangères du Royaume de Belgique et Laho Bangoura, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération internationale, de l’Intégration africaine et des Guinéens de l’étranger

CONAKRY-Ouverts jeudi 26 mai 2022, les travaux de la troisième session du comité mixte paritaire de concertation entre le gouvernement guinéen et le Royaume de Belgique, ont pris fin ce vendredi 27 mai 2022, à Conakry. Ces 48heures d’intenses activités ont permis aux autorités guinéenne et belge de faire le point sur la coopération entre les deux pays et surtout d'identifier les points forts mais également les faiblesses. 

La clôture des travaux de ce comité mixte paritaire de concertation, a été sanctionnée par la signature d’un procès-verbal entre M. Laho Bangoura, Secrétaire général du ministère des affaires étrangères, et le directeur du département géographique au ministère des Affaires Étrangères du Royaume de Belgique, M. Erwin De WANDEL.

Étaient notamment présents à cette occasion, l'ambassadeur du Royaume de la Belgique Guy HAMBROUCK ainsi que la Représentante Résidente de l'Agence belge de développement en Guinée, Krista VERSTRAELEN.

"Ce qui nous a impressionné, c'est le dialogue franc, ouvert et très transparent que nous avons pu avoir durant ces deux jours lors de ce comité mixte paritaire de concertation. Ce qui était unique, c'est la visite que vous avons faite conjointement sur le terrain. Ça nous permis d'avoir une appréciation commune, conjointe de ce qui se fait dans le cadre de notre coopération. Nous avons remarqué la qualité de nos interventions, nous avons identifié un esprit innovant dans beaucoup de nos interventions et nous avons aussi réfléchi sur des manières pour intensifier, amplifier et renforcer cette coopération, ces interventions à une échelle plus élevée", a déclaré M. Erwin De WANDEL, remerciant tous ceux qui ont facilité l'organisation de comité paritaire mixte concertation.

Le Comité mixte paritaire de concertation réunit chaque année les autorités guinéennes et belges afin d’évaluer le portefeuille bilatéral mis en œuvre, sur l’axe Conakry-Kindia-Mamou. Celui de cette année a été marqué par une visite de terrain ayant permis aux deux parties de « voir les réalisations, les résultats et les progrès qu'on est en train de mettre en œuvre, ensemble, avec nos partenaires guinéens » a expliqué Krista VERSTRAELEN qui a rappelé que Enabel exécute, en totalité, 11 projets, dont 6 sont financés par la Belgique.

Le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération internationale, de l’Intégration africaine et des Guinéens de l’étranger a salué le déroulement de ce comité mixte paritaire de concertation qui a permis d'évoquer les enjeux mais aussi les défis qui mobilisent l'ensemble des acteurs de la coopération Guinée-Belgique. « Ensemble nous avons constaté de visu l'engagement et la synergie d'action des équipes des deux parties sur le terrain, les bonnes relations de collaboration et leur complémentarité dans chaque programme. Le résultat de cette mobilisation commune est incontestablement perceptible dans les projets de coopération. L’impact se voit dans la vie des populations bénéficiaires » s’est réjoui le diplomate qui dit avoir « noté avec grande satisfaction que les actions en cours notamment dans le domaine de l'entrepreneuriat offre à ces populations des opportunités certaines pour améliorer leur capacité et leur permettre d'entreprendre des activités génératrices de revenus contribuant ainsi à la réduction de la pauvreté ».

L'approche innovante qui caractérise le mode d'accompagnement et d'exécution de certains projets a retenu l’attention des deux délégations. C’est notamment la prise en compte de la préservation de l’écologie ainsi que le genre dans les projets et programmes.

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 655 311 114

Créé le Lundi 30 mai 2022 à 18:53