PASA 2 : Partage des résultats des inventaires en Infrastructures et équipements des préfectures de N'zérékoré et Yomou aux acteurs du système de santé

Publireportage

CONAKRY- L'atelier de partage des résultats des inventaires en infrastructures et équipements des structures de santé des préfectures de N'zérékoré et Yomou avec les acteurs du système de santé s'est tenu ce mercredi, 11 mai 2022 à l’hôtel Noom à Conakry.

Cette activité qui a réuni les autorités sanitaires guinéennes et leurs partenaires s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d'Appui au Renforcement du Système de Santé en Guinée (PASA 2).

Il ressort de ces résultats d’énormes problèmes liés à la gestion des infrastructures et équipements puis à la synergie des actions des différents acteurs. La plupart des structures privées ne dispose ni d’agrément de création ni d’exploitation.

Les échanges ont permis de se rendre compte que le financement des équipements et les infrastructures médicales ne tient pas compte de la maintenance. Force est de constater un déficit d'équipements de laboratoire mais beaucoup de  mobiliers de bureaux.

Il est à noter que plus du quart % de ces équipements biomédicaux ne sont pas installés pour des raisons d’indisponibilité d’infrastructures ou de non adaptation par rapport au paquet d’activité de la structure sanitaire.  

En claire, les résultats mettent en exergue les réels problèmes en termes d’infrastructures et équipements dans les structures sanitaires du pays. L’état des lieux n’est donc pas très reluisant.

Présent à cet atelier pour lancer officiellement les travaux au nom du ministre de la Santé, Dr Abdoulaye Kaba, Directeur National des Etablissements Hospitaliers Publics et Privés, a invité les participants à s'investir activement dans la refondation de la nation, tant prônée par les nouvelles autorités. Dans le domaine de la santé, dit-il, les vieilles habitudes doivent cesser. 

« Quand tu entres aujourd'hui dans les structures de santé, ce qui te donne le désespoir en tant que malade, c'est le lit qui te reçoit, c'est les murs, les bâtiments, c'est le personnel et les tenues portées par le personnel. La refondation voudrait dire que nous qui sommes en train de remplacer les aînés qui ont bien travaillé, devions faire tout pour changer cette image-là».

 Il faut rappeler que le Programme d'Appui au Renforcement du Système de Santé (PASA 2) est financé par l'Union Européenne, la France et l'Allemagne. La mise en œuvre sur le terrain est assurée par la GIZ et Expertise France.

Siba Engagé

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 623 06 56 23

Créé le Vendredi 13 mai 2022 à 15:40