Guinée : Des manifestations annoncées contre le CNRD après l'adoption du délai de la Transition

Transition Guinéenne
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne

CONAKRY- L’adoption ce mercredi 11 mai 2022 d’un chronogramme de la transition par le CNT ravive les clivages et les tensions en Guinée.

Suite au vote de la résolution fixant la durée de la transition à trois ans, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a accusé la junte de « sabotage », tout en agitant l’épouvantail des manifestations de rue.

Foniké Mengué et ses camarades du Front anti troisième mandat dénoncent une "violation flagrante et délibérée" de l'article 77 de la charte de la transition, élaborée et adoptée, selon eux, de façon « solitaire » par le CNRD.

Rappelant que le conseil national de la transition n'a ni la "légitimité" ni les "prérogatives" de déterminer la durée de la transition, la Coordination Nationale du FNDC rejette avec force le délai adopté ce mercredi 11 mai 2022 par les Conseillers nationaux.

Arrogance du CNRD et sabotage

Le front anti troisième mandat dénonce « l'arrogance et la volonté du CNRD de saboter cette transition » chèrement acquise, "au prix du sang des militants pro-démocratie".

Le FNDC prévient qu’il mettra tout en œuvre, à travers l'organisation de manifestations citoyennes pacifiques sur les voies et places publiques, pour s'opposer à la volonté du CNRD de s'offrir un « mandat par des manœuvres illégales et illégitimes ».

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 12 mai 2022 à 0:47