Examens nationaux : Pour "empêcher" la fraude, les surveillants et autres prêteront serment…

Guinée
Guillaume Hawing, ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation
Guillaume Hawing, ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation

CONAKRY- C’est une l’une des innovations du ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation. Cette année, tous les acteurs impliqués dans le processus de l’organisation des examens nationaux prêteront serment.

Ce n’est pas tout. Tous les inspecteurs et cadres impliqués dans la conception, le choix final et le conditionnement des épreuves seront internés. Ces mesures visent à lutter contre la fraude, selon le ministre Guillaume Hawing.

Selon les statistiques rendus publics ce jeudi 12 mai 2022, cette année ce sont 540.105 candidats dont 235.401 filles qui affronteront les épreuves dans les différents examens. Ils sont répartis comme suit :

  • Examen de Fin d'Études Élémentaires (CEE) :  265. 569 candidats dont 120. 195 filles,
  • Brévet d'Etudes du Premier Cycle (BEPC) : 171.935 dont 74.627 filles et 17.238 candidats libres,
  • Baccalauréat unique : 102. 601 dont 40.579 filles et 11.410 candidats libres.
     

A suivre...

 

Siba Guilavogui

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 12 mai 2022 à 20:03