Tahir Diop, homme d'affaires sénégalais croupit à la Maison Centrale de Conakry depuis 22 ans : Son épouse interpelle Mamadi Doumbouya...

Conakry
Madame Diop Bintou Koumbassa
Madame Diop Bintou Koumbassa

CONAKRY- Arrêté en 2000, sous le régime du feu Général Lansana Conté, Tahir Diop, hommes d'affaires Sénégalais croupit en prison depuis maintenant 22 ans à la Maison Centrale de Conakry, sans jugement. 

Entrepreneur BTP, Tahir Diop PGD de SOGUIS, l'une des premières sociétés de gardiennage en Guinée, a longtemps travaillé en Guinée dans les BTP où il a prospéré avant que la "descente aux enfers" ne commence pour lui. Selon son épouse, il a plusieurs avoirs en Guinée, mais qui sont confisqués. C'est ce qui serait d'ailleurs à l'origine de ses ennuis.

Depuis son arrestation en 2000, sa femme, madame Diop Bintou Koumbassa se bat pour sa libération mais en vain. Aujourd'hui, elle se tourne vers le Président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya pour le plaider afin d'obtenir la libération de son époux qui croupit en prison depuis 22 ans sans mandat de dépôt ni jugement. 

"Je plaide pour la libération de Tahir Diop. Je viens humblement pour demander pardon, prier le Colonel Mamadi Doumbouya pour la libération de monsieur Diop... Je l'informe que malgré ses instructions, M. Tahir Diop n'a pas été libéré jusqu'à présent. Je vous demande monsieur le Président de nous aider à libérer Tahir Diop. Je demande à toutes les personnes de bonne volonté qui peuvent intervenir pour faciliter la libération de Tahir Diop d'agir afin qu'il soit libéré. Je demande au Colonel Mamadi Doumbouya de faire dette à Dieu, de faire pour sa famille en libérant Tahir Diop", a plaidé madame Diop. 

Le 06 février 2020, Tahir Diop avait bénéficié d'un ordre de mise en liberté immédiat. L'arrêt a été signé par le parquet du tribunal de première instance de Dixinn. Sur cette ordonnance de mise en liberté consultée par Africaguinee.com, il est indiqué que M. Diop est poursuivi pour "concurrence déloyale". Par contre, la date de son mandat de dépôt n'était pas indiquée. Jusque-là, cette ordonnance de mise en liberté n'est pas exécutée. 

Le fils de M. Tahir Diop interpelle, dans un message touchant, le président de la transition. Josué Prospère Diop dénonce une injustice qui n'a que trop duré. "Cela fait maintenant 22 ans que je suis sevré d'une figure et d’une présence paternelle. Je pense que c'est une injustice qui n'a que trop duré. Au moins s'il avait été jugé, déclaré prisonnier ou bénéficié d'un mandat de dépôt pour sa présence à la Maison Centrale, nous n'aurions pas fait tant de démarches et de bruits. Ce n'est pas un sac de patates qu'on a déposé à la Maison Centrale de Conakry mais c'est un être humain, c'est un mari, un père de famille.

Je demande au Président de la République, le Colonel Mamadi Doumbouya d'appliquer la promesse qu'il a faite aux guinéens, il a promis aux guinéens que la boussole de son gouvernement sera la justice.  Donc, je lui demande de nous aider à libérer mon père.

Parce qu'un être humain ne peut pas être déposé pendant 22 ans sans mandat d'arrêt, sans mandat de dépôt, sans jugement.

Monsieur le Président, pour l'amour de Dieu faites libérer mon père, vous aimez vos enfants, vos enfants aussi vous aiment, vous parlez avec vos enfants quoi qu'ils soient loin de vous, imaginez la douleur qu'il y a pour un père de ne pas pouvoir parler ne serait-ce qu'une fois avec son enfant. Essayez de vous mettre à la place de mon père s'il vous plaît", a renchéri le fils de M. Diop, âgé aujourd'hui de 24 ans et qui n'a jamais pu voir ni communiquer avec son père. 

Oumar Bady Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel : (00224) 666 134 023

Créé le Mercredi 11 mai 2022 à 11:31