Rapprochement UFDG-RPG arc en ciel : "C'est dangereux...", prévient Dr Faya

Guinée
Dr Faya Milimono, président du Bloc Libéral
Dr Faya Milimono, président du Bloc Libéral

CONAKRY-Le rapprochement annoncé entre l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), le RPG arc-en-ciel ainsi que d’autres formations politiques majeures du pays commence à faire débats dans la cité. Certains évoquent déjà un rapprochement « contre-nature ».

Pour faire à la junte militaire au pouvoir en Guinée, les plus grands partis politiques du pays, jadis opposés sur tout, décident de faire front commun. Une importante réunion de concertation s’ouvre à cet effet tout à l’heure au siège de l’UFDG à la Minière. Des émissaires du RPG arc-en-ciel et ses alliés sont attendus.

Problèmes judiciaires

Pour Dr Faya Milimouno, par ailleurs favorable au chronogramme de 39 mois annoncé par Mamadi Doumbouya, ce rapprochement n’a rien à voir avec les valeurs de justice, de liberté, de bonne gouvernance pour lesquelles ils se sont battus.

« En politique, c’est possible que les gens se mettent ensemble. On a vu cela par le passé. Avant que le RPG ne soit au pouvoir, il était avec l’UFDG, l’UFR et tant d’autres dans l’opposition. C’est quand le RPG est arrivé au pouvoir que l’opposition la plus radicale avec l’UFDG s’est développée. Ce n’est pas extraordinaire qu’il y ait ce genre de rapprochement lorsque les intérêts semblent les unir. Mais là, il faut faire très attention parce qu’ils sont tous dans les problèmes judiciaires.

Un jeu dangereux

Ça n’a absolument rien à voir avec les valeurs pour lesquelles nous nous battons. On souhaiterait bien qu’il y ait une union sur les valeurs pour qu’ensemble on défende la justice, la liberté, la bonne gouvernance etc. Mais si, c’est parce que les uns et les autres sont épinglés par la justice pour des présumés actes posés qui ne s’inscrivaient pas dans la ligne de la Loi, je trouve cela dangereux », a réagi le leader du Bloc Libéral.

Les hauts dirigeants du RPG arc en ciel font face à des ennuis judiciaires depuis des semaines. Cité dans le dossier de la « vente d’Air Guinée », Cellou Dalein Diallo qui dirige l’UFDG est également dans le collimateur de la Crief alors que sa maison à Dixinn a été démolie. Pour Dr. Milimouno, le revirement de ces deux formations politiques ne doit pas étonner.

On s’est battu pour la Justice

« Ce revirement ne doit pas étonner. Parce que l’UFDG, le RPG arc en ciel ont en commun, la volonté de raccourcir la période transitoire. Ils se disent que plus ça dure, plus la probabilité qu’ils soient épinglés existe. Ça ce n’est pas une valeur pour laquelle, nous sommes en train de nous battre. Or, on s’est toujours battu pour qu’il y ait la justice, la bonne gouvernance, la liberté dans ce pays. Maintenant, lorsque des concertations commencent pour court-circuiter cela, je me demande pour quelles valeurs sommes-nous en train véritablement de nous battre », martèle M. Milimouno.

A suivre…

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 11 mai 2022 à 12:30