Le doyen Sékou Savané parle : "Si tout le monde fait comme Alpha Condé…"

Guinée
Sékou Savané
Sékou Savané

CONAKRY- C'est un message d'alerte que l'ancien député du RPG arc-en-ciel vient d'envoyer aux leaders politiques qui cherchent à diriger la Guinée. Dans un entretien qu'il a accordé à notre rédaction, Sékou Savané aborde plusieurs sujets d'actualité. De la chute d’Alpha Condé aux poursuites judicaires engagées contre les dignitaires de l’ancien régime, en passant par l’avenir du RPG arc-en-ciel, le doyen a donné son avis. Entretien exclusif.

 

AFRICAGUINEE.COM : Le 24 avril dernier, vous avez dédicacé le livre "De la politique à la Dignité", ce livre parle de quoi exactement ? 

SEKOU SAVANÉ : Le livre parle de ma personne. Dans l’ouvrage, j'ai raconté toute ma vie : mon enfance, mon combat politique, le RPG, jusqu'à maintenant. J'ai écrit ce livre pour laisser des traces sur ma vie pour que demain les gens puissent connaître ce que j'ai vécu. 

Comment avez-vous appris la chute du président Alpha Condé le 5 septembre dernier ? 

Quand on est âgé, on peut voir et comprendre les choses parce qu'on a vécu beaucoup d'autres choses similaires. De par mon expérience, j'avais pu comprendre qu'il y avait des choses qui n'étaient pas adaptées à la réalité. J'avais bien compris que les choses n'allaient pas se terminer comme c'était prévu. J'ai compris tout ça après ma démission. Je ne savais pas exactement quand est-ce qu'un coup d'Etat allait avoir lieu mais je savais que ça allait arriver un jour. Donc, je n’ai pas été très surpris.

Après le coup d'Etat, le Colonel Mamadi Doumbouya a engagé des poursuites judiciaires contre Alpha Condé et plusieurs autres anciens dignitaires de son régime. Quelle analyse faites-vous de cette situation ? 

Ce que je peux dire, si c'est vrai que les gens ont détourné, il n'y a aucun problème, il n'a qu'à réclamer. Je veux juste qu'on évite les règlements de comptes. S'il y a des comptes à régler, ce n'est pas la peine de profiter de ça pour les régler.

Quel enseignement faites-vous de la manière dont la politique se fait en Guinée après avoir passé presque toute votre vie à faire de la politique ? 

Je n'apprécie pas la façon dont les guinéens font la politique. Avant ce n'était pas comme ça. Je m'inscris en faux quand j'entends les gens dire que la politique c'est le mensonge. La politique ce n'est pas le mensonge. Il y a des politiciens menteurs tout comme il y a des imams menteurs mais tout le monde n'est pas menteur. Donc, c'est des gens qui sont venus dans la politique et qui ont changé le système pour l'adapter en leur faveur. Ce que je vois actuellement, si cela continue comme ça, ce ne sera pas bon pour notre pays parce qu'il y a trop d'ingratitude. 

Conseillerez-vous à vos enfants de continuer votre combat en politique ? 

J'ai dit à mes enfants de ne pas faire la politique. Parce que je ne pense pas que mes enfants pourront subir ce que j'ai subi en politique, ils ne pourront pas le supporter. Ce que j'ai vu en politique n'est pas bon. Mais, parmi mes enfants s'il y en a un qui veut faire la politique, il peut le faire parce que moi aussi mon père ne m'avait pas dit de faire la politique. La politique c'est comme le sport ou la chasse.  Donc, si un de mes enfants veut faire la politique, il peut le faire. Mais le jour où il aura des difficultés il dira que son père l'avait déconseillé de faire la politique. 

Comment entrevoyez-vous l'avenir du RPG après la chute de Alpha Condé ? 

Ce n'est pas facile. Ce ne sera pas facile pour le RPG arc en ciel de briller comme par le passé. Parce que le problème, le président de la république était en même temps le secrétaire général du RPG. Mais aujourd'hui, qui dirige le RPG ? C'est Kassory. Où se trouve Kassory aujourd'hui ? En prison. Donc c'est un peu difficile pour le RPG. Mais il y a d'autres problèmes aussi. 

Pensez-vous Kassory Fofana pourra fédérer comme Alpha Condé ?

S'il n'utilise pas la méthode qu'Alpha Condé a utilisé contre nous tout dernièrement, il le pourra. Tout le monde peut diriger le RPG en Guinée, ce n'est pas Kassory seulement. Il est très facile de diriger le RPG. Mais si on utilise le degré de l'ingratitude dont on a été victime, ça ne sera pas facile. 

A l'allure où vont les choses, pensez-vous que le RPG pourra à nouveau présenter un candidat qui sera élu président de la république ?

Seul Dieu sait cela. 

Quel message avez-vous à donner aux guinéens ?

Je demande aux politiciens guinéens de faire beaucoup attention. J'invite les leaders politiques de ne pas agir comme Alpha Condé a agi contre nous. Ce que Alpha Condé nous a fait, je conseille les leaders politiques de ne jamais faire ça aux leurs militants, qu'ils soient anciens ou nouveaux militants de leurs formations politiques. Parce que nous, on a été victime de l'ingratitude. Si tout le monde fait comme Alpha Condé, la situation politique de la Guinée sera très sombre. 

 

Entretien réalisé par Oumar Bady Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tél. : (00224) 666 134 023

Créé le Mardi 10 mai 2022 à 14:51