Conakry : "Tension" à la maison centrale suite à la mort d’un prisonnier

Guinée
Maison centrale de Conakry
Maison centrale de Conakry

CONAKRY-Une violente bagarre entre prisonniers a viré au drame, dans la nuit du lundi à mardi 10 mai 2022 à la maison centrale de Conakry, la plus grande prison du pays où plus de 1.000 détenus se côtoient.

Que s’est-il passé ?

D’après nos informations, la victime, accusée d’avoir violé les règles de conduite fixées à l’intérieur de leur cale, a été soumise à une punition par ses codétenus. Une punition qu’elle n’a guère accepté d’obtempérer .

Cet agissement a irrité ses codétenus. Éclate alors des échanges de violentes diatribes. Ils ont fini par en venir aux mains. De cette bagarre, Jean Loua a été grièvement blessé par une arme blanche avant de succomber plus tard de ses blessures.

Ce matin, la nouvelle macabre s’est répandue comme une trainée de poudre à la sûreté urbaine de Conakry, où d’ailleurs on signale quelques tensions entre détenus.

Selon une source généralement bien informée, les amis de la victime menacent de « représailles » contre les trois prisonniers accusés présumés du « meurtres ».

« Ils ont demandé au régisseur de la prison de transférer les présumés auteurs du crime à Kindia. Sinon, ils vont attenter à leur vie. Œil pour œil dent pour dent », nous apprend-on.

Pour l'heure, les autorités n'ont pas communiqué sur cet énième crime enregistré à la maison d'arrêt de Conakry

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Mardi 10 mai 2022 à 18:01