Pasteur Jacob Gbalé tranche: « Si un pasteur célèbre un mariage sans l'accord de l'une des familles, il aura fait une grave erreur…»

Guinée
PASTEUR JACOB GBALE, responsable des églises adventistes du septième jour en Guinée
PASTEUR JACOB GBALE, responsable des églises adventistes du septième jour en Guinée

CONAKRY- C'est l'actualité qui défraie la chronique et suscite une avalanche de réactions. Le mariage de notre confrère Tamba Zacharie Millimono, un des chroniqueurs des Grandes Gueules de la radio Espace FM.Dans ce débat à tout bout de champ, chacun y va de son commentaire. Difficile donc de savoir qui dit vrai dans cette affaire.

Pour éclairer la lanterne de nos lecteurs qui, ne sont peut-être pas en marge de cette polémique, Africaguinee.com qui a déjà entendu l'avis du grand imam de Conakry. Cette fois-ci, le Pasteur Jacob Gbalé, responsable des églises adventistes du septième jour en Guinée. Entretien exclusif !!!

 

AFRICAGUINEE.COM: Comment le mariage est défini dans la Bible ?

PASTEUR JACOB GBALE : Dans la Bible, si nous lisons dans le livre de Genèse dans le chapitre 2, verset 18, l'Eternel Dieu dit qu'il n'est pas bon que l'homme soit seul. Dieu a donc créé une femme à partir de la côte de l'homme. Quand l'homme a vu la femme, il a dit voici celle qui est ma chair et l'os de mes os. Et, les deux se sont liés à jamais.

Si un chrétien veut se marier, quels sont les chemins à suivre ? Qu'est-ce qu'il doit faire ?

Parlant du cheminement, tout est dans l'ancien testament. 

Comme on l'a vu dans le cas de Joseph et de Marie, il faut d'abord les fiançailles. Pour que le mariage soit célébré par un pasteur, il faut qu'il arrive à former ces jeunes couples.

Premièrement, il faut que les deux soient d'accord (l'homme et la femme doivent être d'accord). Ils se rencontrent peut-être dans la rue, ils se font des promesses, quand les deux sont d'accord, la deuxième étape consiste à aller voir les parents parce qu'on ne se marie pas seul, il faut deux familles. La famille de la femme et celle de l'homme doivent s'entendre et l'homme donne la dot qu'il faut : ce n'est pas un prix d'achat mais une simple compensation. Après la dot, il faut aller devant l'État puisque, nous vivons dans un pays avec des ordres bien organisés, il faut aller devant l'État. Et quand les deux sont d'accord, qu'on a vu les parents et que le maire a scellé le mariage, alors c'est la bénédiction qui va couronner. Sans ces quatre étapes là, il est interdit dans la Bible que l'homme couche avec sa femme car elle n'est pas encore sa femme. Si vous êtes d'accord, il faut aller voir les parents, aller à la mairie et après c'est la bénédiction comme Dieu a béni le couple Adam et Ève qui sont devenus une seule chair. C'est comme cela que nous devrions procéder.

Si on s'en tient à la Bible, qui sont ceux qui peuvent jouir du mariage ?

Selon la parole de Dieu, les chrétiens peuvent se marier entre eux mais la Bible est très claire sur certains points.

Dans le livre de 2 Corinthiens, chapitre 6, verset 14, il est dit : ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger car, quel rapport y a -t-il entre la justice et l'iniquité ? Ou que y va-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ? Le verset 15 nous dit, quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial ? Ou quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes le temple du Dieu vivant. Comme Dieu l'a dit, j'habiterai et je marcherai au milieu d'eux et je serai leur Dieu et ils seront mon peuple. Alors la Bible est très claire là-dessus. Pour le mariage, un couple a besoin d'avoir les mêmes idéaux. Un couple a besoin d'avoir les mêmes visions, a besoin de prier ensemble, d'avoir le même instrument, le même livre pour éduquer leurs enfants. Si un mariage mixte se fait, alors le couple rate totalement le mariage qui doit être une bénédiction dans leur foyer.

Est-ce qu'un chrétien peut épouser une musulmane et vice versa ? 

La Bible est claire. Nos enseignements en tant que chrétien sont différents des enseignements de l'Islam. Donc, si moi chrétien j'épouse une musulmane, quelle vision avons-nous ensemble ? Quelle est la lumière qui est entre nous ? Comment est-ce que nous pouvons prier ensemble ? Quand on se marie les deux deviennent une seule personne et la seule personne ne peut avoir différentes façons de prier. Il est bien que le chrétien épouse dans sa congrégation et que le musulman aussi épouse quelqu'un de sa congrégation pour mieux s'entendre, pour mieux prier ensemble et qu'ils éduquent leurs enfants avec la même vision, avec la même chose.

Si par amour, une musulmane devient chrétienne, au nom de la Bible, est-ce que cette personne sera dans l'esprit du Christ ? 

Ici je voudrais vous signifier deux cas. Le premier cas c'est celui-ci: je suis une musulmane ou musulman et Dieu m'a parlé ou bien quelqu'un est venu m'annoncer l'Évangile et j'ai accepté l'Évangile. Sans condition, j'ai accepté Jésus Christ pour marcher avec lui. Dans ces conditions, je viens à l'église et cela signifie que j'ai accepté Jésus Christ. Le premier élément est que je suis venu à l'église à cause de Jésus Christ.

Mais je suis musulmane ou musulman et que je viens à l'église parce que quelqu'un a dit qu'il va m'épouser, la personne vient non pas par conviction du Christ mais elle vient à l'église à cause d'une femme ou d'un homme. Sa vie chrétienne ne sera pas une vie vraiment fondée sur les principes bibliques parce que, elle est venue à l'église à cause d'un homme ou d'une femme.

Vous êtes habitué à célébrer des mariages, quelles sont vos exigences avant de déclarer un couple béni ?

Avant de déclarer béni un couple, comme l'ont dit par les lois guinéennes, il est dit qu'aucun pasteur, qu'aucun homme de Dieu ne peut célébrer un mariage tant qu'il n'a pas été célébré par les parents, traditionnellement et quand le mariage n'est pas célébré à la mairie par l'Etat. Le pasteur n'a pas le droit de célébrer un tel mariage.

Alors pour que le mariage soit célébré, béni par un pasteur, il faut que ces étapes-là soient accomplies. Mais pour que ces étapes-là soient accomplies, moi le pasteur, je dois former le couple et je dois leur donner des conseils. Il ne faut pas marier deux jeunes gens et les jeter dans l'eau. Il faut leur apprendre à nager, leur apprendre les principes du mariage. Donc, il faut que les deux familles soient d'accord. Moi, le pasteur dans ces moments de formation, je dois aussi rencontrer les parents pour parler avec eux. 

Justement en ce qui concerne le mariage du journaliste Tamba Zacharie Millimono, la famille de la femme proteste. On apprend même qu'elle aurait été empêchée d'accéder à l'église où se faisait la bénédiction. Dans ce cas de figure, est-ce que vous pouvez accepter de bénir un tel couple ?

Le mariage ce n'est pas entre un homme et une famille seulement. C'est entre deux familles qui s'unissent. Tant qu'une partie n'est pas d'accord pour ce mariage, le pasteur qui doit célébrer ce mariage et le couple doivent convaincre leurs parents afin qu'ils puissent accepter de tout cœur pour que ce mariage soit un mariage heureux. Sinon, si les parents ne sont pas d'accord et qu'un tel mariage se célèbre par un pasteur, le pasteur là aura fait une grave erreur et le couple ne sera jamais en paix.

Pour un mariage réussi au nom du Christ, quel conseil avez-vous à l'endroit des fidèles chrétiens ?

Aujourd'hui, le mariage est tellement pris à la légère que des mariages se contractent aujourd'hui et dans un mois, deux mois c'est le divorce. Avant de se marier, je voudrais recommander à tous les couples, à toutes les jeunes filles, quand vous vous rencontrez et que vous vous aimez, préservez-vous. N'allez pas tout de suite au sexe. Même quand vous allez jusqu'aux parents et que la dot est donnée, n'allez pas encore au sexe. Si vous allez même à la mairie, n'allez pas au sexe. Il faut que Dieu bénisse votre mariage. C'est après Dieu ait béni votre mariage que vous pouvez aller là où vous voulez. Si vous lui donnez le sexe avant le mariage, il va goûter une fois, deux fois, trois fois, il va vous laisser dans la rue et vous n'aurez que les yeux pour pleurer. Ce que je dis est une réalité de beaucoup de femmes.

Préservez-vous. Mariez-vous traditionnellement, que vos parents soient d'accord. Allez-y à la mairie pour signer les papiers et qu'on vous porte les bagues. Venez à l'église et que Dieu bénisse votre mariage en tant que chrétien et votre foyer sera heureux.

 

Interview réalisée par Siba Engagé

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 623 06 56 23

Créé le Lundi 09 mai 2022 à 19:14