Droits humains : Conakry répond aux critiques de Washington et Bruxelles…

Guinée
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne et l'ambassadeur des Etats-Unis en Guinée
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne et l'ambassadeur des Etats-Unis en Guinée

CONAKRY- Dans un rapport publié le 12 avril dernier, le Département d’Etat américain a mis en exergue des atteintes graves aux Droits de l’Homme en Guinée.

Le 05 mai, les mêmes inquiétudes ont été soulevées par des ambassadeurs onusien, européen et britannique lors d’un tête-à-tête avec le ministère guinéen des affaires étrangères.

Une situation qui a amené Dr Morissanda Kouyaté à faire une mise au point. Le chef de la diplomatie guinéenne précise que les droits humains sont respectés en Guinée.

« Nos partenaires demandent le respect des droits humains. Mais j’aimerais leur dire que tous les droits seront respectés dans ce pays, y compris le droit au refus de participer à quelque chose », a-t-il dit.

« Au cadre de concertation inclusif, on a le droit d'y participer et le droit de ne pas y participer. On ne peut pas violer le droit de ceux qui ne veulent pas participer. C'est leur droit », a répondu M. Kouyaté.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 08 mai 2022 à 17:46