Mamadou Sylla révèle : "Pourquoi le CNRD a annoncé la libération d’Alpha Condé…"

Guinée
Elhadj Mamadou Sylla, leader de l'UDG
Elhadj Mamadou Sylla, leader de l'UDG

CONAKRY-Quels sont les dessous de l'annonce la libération d'Alpha Condé par le CNRD ? Mamadou Sylla vient de « lever un coin du voile" sur cette action de la junte militaire au pouvoir en Guinée.

Interrogé par Africaguinee.com, l’ancien chef de file de l’opposition parlementaire de la 9ème législature, a indiqué qu’en annonçant la libération de l’ancien chef d’Etat le 22 avril dernier, le CNRD avait un double objectif.

Premièrement, « séduire » la Cedeao pour obtenir une rallonge de l’échéance du 25 avril pour définir le chronogramme de la transition.

Deuxièmement, le livrer à la justice. Ce qui est désormais le cas. L’ancien président Alpha Condé est directement visé par des poursuites judiciaires pour des crimes de sang commis sous son régime.

« Quand la junte a annoncé que l’ancien président était libre de ses mouvements, j’avais exprimé des réserves. Je m'étais dit que c’est sûr qu’ils l’ont fait pour séduire la Cedeao et permettre à la justice s’occupe de lui parce qu’on ne peut pas l’entendre pendant qu’il est séquestrée », confie le leader de l’UDG.

En Guinée, tout le monde est justiciable surtout lorsqu’on parle de "crimes de sang", relève Mamadou Sylla, qui soutient que les crimes de sang sont plus graves que les "crimes économiques".

« Je dois dire que les crimes de sang sont plus graves que les crimes économiques. La vie de beaucoup de personnes a été fauchée.  On ne commente pas les décisions de justice, mais tout le monde est justiciable. Nul au-dessus de la Loi », affirme le président de la Cored.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Samedi 07 mai 2022 à 20:16