Boké : triste fin pour Mariama Ciré Diallo et Saran Camara…

Basse Guinée
De jeunes filles meurent par noyade à Boké
De jeunes filles meurent par noyade à Boké

BOKE-Âgées respectivement de 12 et 14 ans, Mariama Ciré Diallo et Saran CAMARA sont décédées ce jeudi 05 mai 2022 des suites de noyade alors qu’elles étaient venues se baigner au fleuve TINGUILANTA, bordant le quartier BARALANDE, commune urbaine de Boké.

Le long de ce fleuve TIGUILINTA plusieurs domaines sont aménagés par des citoyens des quartiers périphériques pour s'approvisionner en eau potable, faire la lessive et cultiver des produits maraichers.

Ce jeudi 5 mai 2022, trois (3) jeunes filles venues du secteur DABOUTA, ont vite sauté dans le fleuve pour se baigner. Deux d’entre elles, y ont malheureusement laissé leur vie.

« Elles étaient venues pour se laver. A leur arrivée, on leur avait que le coin n'était pas bon, mais elles se sont entêtées. Quelques minutes après on les a vu en train de se noyer. Je me suis précipité pour leur venir au secours malheureusement je n'ai pu sauver qu'une seule », a témoigné MAMADOU SYLLA citoyens.

NENE AISSATOU DIALLO est le nom de la jeune fille rescapée qui a été secourue et conduite au service des urgences de l'hôpital régional de Boké. Présent sur les lieux du drame, ABDOURAHAMANE BAH commandant des unités de la production civile a confié que les deux (2) corps ont été mis à la disposition des autorités du quartier pour leur inhumation.

« Je demande aux parents de veiller sur les tout petits. A chaque fois des enfants perdent la vie dans ce fleuve. Que chacun prenne ses responsabilités pour limiter ces accidents », a lancé M. MOMO BAH président du conseil de quartier de BARALANDE.

 

Depuis Boké, Oumar Sory Camara

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 05 mai 2022 à 21:34