Lutte contre les cliniques clandestines : Ce que préconise le Pr Hassan Bah…

Guinée
Pr Hassane Bah président de l'Ordre national des médecins
Pr Hassane Bah président de l'Ordre national des médecins

CONAKRY-En Guinée, la junte militaire au pouvoir a décidé d’engager une lutte sans merci contre la commercialisation des "faux médicaments" et la floraison des « cliniques médicales clandestines ». Mamadi DOUMBOUYA a donné des instructions au CNRD dans ce sens.

Ce mercredi 20 avril 2022 les autorités ont planché sur cette problématique avec les services concernés. Pour mener efficacement la lutte contre les cliques clandestines, le président de l’ordre national des médecins de Guinée a fait une proposition.

"Nous allons mettre en place un programme pour dérouler nos activités sur le terrain pour lutter définitivement contre la vente illicite des faux médicaments et aussi règlementer l'exercice de la profession médicale. En ce qui concerne les cliniques clandestines, j'ai préconisé de faire le recensement.

Le plus important aujourd'hui est de savoir qui est médecin qui ne l'est pas, qui est autorisé à exercer une spécialité qui ne l'est pas. Parce que c'est devenu un problème très grave, un problème de santé et malheureusement qui endeuille tous les jours nos familles ", explique le Professeur Hassan Bah.

En finir avec la vente illicite des faux médicaments…

Dr Manizé Kolié, secrétaire général du syndicat des pharmacies privées de Guinée salue cette initiative de la junte. Selon lui, la Guinée est devenue une plaque tournante des faux médicaments dans la sous-région.

« C'est maintenant ou jamais de combattre le système mafieux qui travaille dans cette fraude. (…) Nous sommes engagés à assainir ce secteur" a ajouté le syndicaliste.

A suivre…

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 655 311 114

Créé le Mercredi 20 avril 2022 à 23:19