Bus remis au CNT : La révélation de Damaro qui contredit le CNRD…

Guinée
Amadou Damaro Camara, ancien président de l'Assemblée Nationale
Amadou Damaro Camara, ancien président de l'Assemblée Nationale

CONAKRY-Ce lundi 7 février 2022, le colonel Amara Camara, ministre Secrétaire Général de la Présidence, au nom du président de la Transition Mamadi Doumbouya, a remis des bus (3) au Conseil National de Transition (CNT). Le but, selon le « donateur » vise à faciliter le travail et la mobilité des conseillers.

Sauf que voilà, ces bus présentés comme un don offert par le CNRD au CNT, avaient été commandés, fabriqués puis livrés avant l’arrivée au pouvoir de Mamadi Doumbouya. Ils étaient destinés au personnel de l’Assemblée Nationale.

Comment ces bus ont-ils été acquis ? Combien ont-ils coûté ?  L’honorable Amadou Damaro Camara qui s’est confié à Africaguinee.com a apporté des précisions de taille sur l’achat de ces bus. Explications.

« Ces bus étaient commandés pour l’Assemblée nationale. Sur les bus, c’était écrit : Assemblée Nationale. Ils étaient venus pour le personnel. Ce n’est pas un don du CNRD. Tout était payé, dédouané au port avant le 05 septembre. Donc, on ne peut pas présenter ça comme un don du CNRD au CNT. J’ai commandé ces bus. Toute la documentation, le processus…toute la procédure d’achat sont là, depuis la commande en Égypte et leur fabrication au Brésil.

Ce sont trois bus pour les trois axes -l’autoroute, la route le prince et Lambanyi, ndlr- commandés par Amadou Damaro Camara. C’est dans ces bus qu’on avait transporté le Gouvernement pour sa retraite à Kaléah. Cette procédure m’a pris à peu près six mois, de la commande au paiement de l’argent jusqu’à la fabrication puis la livraison.

Chaque bus de 55 places a coûté 120.000 dollars Us. Le 05 septembre a trouvé que les bus étaient dédouanés (au port), on devait les prendre le lundi 6 pour les amener à l’Assemblée Nationale. Mais le dimanche, il y a eu le coup d’Etat. C’est moi-même qui ai signalé la présence de ces bus à Bala Samoura (actuel haut commandant de la gendarmerie) et autres, de les sortir pour ne pas qu’on les vandalise.

Le colonel Lounsény Camara qui était à Matam auquel j’ai rendu les véhicules de l’Assemblée Nationale, c’est à lui que j’avais signalé la présence de ces bus au port et l’état d’avancement du dossier. Ils sont partis constater, ensuite ils les ont amenés au Palais des Nations avec les autres véhicules du Gouvernement sortant.

Je suis content qu’on ait remis ces bus au personnel de l’Assemblée, mais on aurait dû rendre à César ce qui appartient à César ».

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Lundi 07 Février 2022 à 17:17

TAGS