Voyage d’Alpha Condé : le CNRD interpelé sur la plainte déposée contre l’ex chef d’Etat…

Guinée
L'ancien président guinéen Alpha Condé
L'ancien président guinéen Alpha Condé

CONAKRY-Le départ annoncé d’Alpha Condé de la Guinée, -officiellement pour des raisons médicales-, continue de susciter des grincements de dents.

Visé par une plainte pour les crimes commis sous règne, l’ancien chef d’Etat n’a toujours pas été entendu. Une situation qui interpelle les défenseurs des droits humains qui demandent au CNRD de « reconsidérer » sa décision. Sinon ce serait une « prime accordée à l’impunité » des crimes.

« Le Conseil National du Rassemblement pour le Développement vient d’accorder une sortie temporaire pour des raisons humanitaires dit-il à l’ancien Président Alpha Condé sans que celui-ci ne soit entendu au préalable par le Tribunal de Première Instance de Dixinn.

Une telle démarche constitue une prime accordée à l’impunité aux nombreux crimes de sang commis sous le règne du Président Alpha CONDE, crimes qui ont été documentés par les Organisations de Défense des Droits de l’Homme », dénonce la Coalition Guinéenne pour la Cour Pénale Internationale.

Lire aussi-Conakry : Une plainte déposée contre Alpha Condé…

Cette organisation de défense des droits humain invite le Conseil National du Rassemblement pour le Développement et le Gouvernement à placer la « justice au cœur de ses actions » et d’engager des réformes profondes réalistes pour poser les bases d’un nouvel Etat qui garantit les libertés publiques.

Elle demande aussi à la junte d’engager des poursuites judiciaires contre les auteurs de violations des droits de l’Homme commis sous le régime d’Alpha Condé et mettre en place un fonds de réparation provisoire des préjudices subis par les victimes de violations des droits de l’Homme.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Mardi 11 janvier 2022 à 13:43