Haute Guinée : Une manifestation signalée à Faranah…

Faranah

FARANAH-La ville de Faranah a été secouée par une manifestation ce lundi 10 janvier 2022. Des chauffeurs ont occupé la rue pour exprimer leur ras-le-bol face à ce qu’ils qualifient de dérives du bureau du syndicat des transporteurs de Faranah. Ils réclament le renouvellement de l’actuel bureau dont le mandat a expiré. Interrogé, maître Lounceny Camara explique le motif de leur mouvement. 

« On a décidé de faire ce mouvement ce matin pour dénoncer la gestion calamiteuse de nos chefs.  Nous les chauffeurs on demande le remplacement du bureau actuel qui est en place depuis 10 ans. Son mandat a expiré.  Nous voulons d'autres personnes maintenant pour nous diriger parce que les autres ont montré leurs limites.

Aujourd'hui, nous les chauffeurs on souffre énormément, on ne fait que nous réclamer l'argent. Pire, on ne nous traite pas de la même manière, certains sont favorisés par rapport à d'autres alors nous payons tous les taxes. Certains peuvent voyager 4 fois pendant que d'autres sont toujours à quai.

Nous sommes en période de transition on ne veut pas qu'il y ait des mouvements c'est pourquoi nous avons fait une marche pacifique pour informer les autorités l'injustice que nous subissons depuis plusieurs années avec nos chefs. Pour avoir l'accès à la piste, il faut négocier entre 500 000 à 1000 000de Gnf.

Le bureau national de Conakry a procédé au renouvellement de son bureau, il en est de même dans plusieurs autres localités de l'intérieur. Pourquoi à Faranah on retarde encore ? S’ils ne sont pas prêts, nous on a choisi notre président qui s'appelle Kerfala Faro, c'est un jeune on veut plus des vieux à la tête de notre syndicat. Le mouvement a commencé depuis hier. On a cadenassé le bureau syndical puisque cela fait 5 mois depuis qu’on a demandé le renouvellement du bureau », explique ce manifestant.

Ibrahima Condé, secrétaire général de l'union locale des travailleurs de Faranah, a rassuré les chauffeurs que le renouvellement se fera d'ici la fin de cette semaine conformément à la correspondance de la structure nationale.

« Maintenant c'est le bureau de l'union locale qui va imposer une date pour la tenue du congrès pour éviter des mouvements dans la cité. Nous avons retenu la date du 13 janvier 2022 pour la tenue du congrès », a annoncé M. Condé.

Douty Silimy Oularé vice-président du bureau de syndicat de Faranah dit ne pas comprendre l'attitude des jeunes chauffeurs.  « Si tu réclames l'élection, c’est normal mais il ne faut pas fermer les bureaux.  C'est vrai notre mandat a expiré mais c'est le bureau national qui fixe la date du congrès », a-t-il réagi.

Depuis Faranah, Alpha Amadou Barry

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 10 janvier 2022 à 17:53

TAGS