Mamadi Doumbouya avertit : « La liberté oui, mais le désordre non… »

Guinée
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne

CONAKRY-Le chef de la transition guinéenne qui recevait vendredi 07 dans son palais des dirigeants des associations de presse, a promis de garantir la liberté d’expression durant la transition. Mamadi Doumbouya a cependant averti : « la liberté oui, mais le désordre non ».

« C’est vous qui avez le devoir d’informer nos populations et à l’international. L’information est aussi une arme. Elle se doit être traitée et diffusée avec responsabilité, beaucoup d’éthique dans l’intérêt de la paix, de la réconciliation et le pardon dont notre pays a besoin », a lancé le nouveau maître de Conakry.

Mamadi Doumbouya indique que la Guinée est dans une étape où ses fils  ont besoin de se rassembler. En cela, dit-il, le rôle des journalistes est déterminant.

« Certes critiquer objectivement, peut aider à améliorer, à corriger nos erreurs. Je vous garantis la liberté d’expression mais dans les limites de la Loi. La liberté oui, mais le désordre non », a-t-il martelé. 

Il assure que l’un des chantiers de la transition sera de construire une maison de la presse digne de nom et de revoir à la hausse la subvention accordée aux médias auxquels il a aussi promis d’amoindrir les charges liées au paiement des redevances pour l'exploitation des fréquences.

Africaguinee.com

Créé le Samedi 08 janvier 2022 à 8:13