Dr Saliou Béla Diallo : "Pourquoi j’ai tourné le dos au RPG arc-en-ciel…"

Guinée
Dr Saliou Béla Diallo
Dr Saliou Béla Diallo

CONAKRY-Pourquoi Dr. Saliou Béla Diallo a-t-il décidé de tourner le dos au RPG arc-en-ciel ? Interrogé par Africaguinee.com, le président du parti Hafia a expliqué ses raisons.

AFRICAGUINEE.COM : Pourquoi avez-vous décidé de quitter le RPG arc-en-ciel ?

DR SALIOU BELA DIALLO : Nous avons toujours appartenu dans la même famille avec le RPG ARC EN CIEL tout au long de la deuxième République. Personnellement, je suis citoyen de Matoto, mon domicile a été érigé en siège de l'opposition pendant les 24 ans de la 2ème République. J'ai été désigné par mon parti candidat à la mairie de Matoto où j'étais déclaré favori. A l’époque, le Président Alpha CONDÉ avait la certitude que si je maintenais ma candidature j'allais être élu. Il me l'a dit de bouche à oreille : le RPG a demandé à avoir Matoto mordicus.  Je me suis désisté en sa faveur. Finalement monsieur Julien son candidat n'a pas été élu.

Or, si je maintenais ma candidature j'allais être élu d'office parce que j'étais soutenu par la majorité des citoyens de Matoto. Ceci, sans compter que j'ai été au RPG grâce au Professeur Alpha Condé qui m'a reçu lorsque j'ai été rejeté au niveau de l'UFDG par le leader de l'opposition. Je suis donc venu et on a travaillé loyalement.  Je me suis investi corps et âme avec tous les moyens jusqu'à la fin.

Lorsqu’on a pris acte de l'avènement du CNRD le 5 septembre après on s'est retrouvé pour créer le comité de crise nationale du RPG arc-en-ciel et des partis Alliés. On a fonctionné quelques semaines. On se retrouvait trois fois par semaines à savoir : les lundis, mercredis et vendredis. On a envisagé à mettre en place les structures.

Mais le 14 octobre 2021 au cours d'une réunion du bureau politique, on a appris que le RPG arc-en-ciel aurait créé un comité national crise alors que nous avons le comité de crise avec les partis Alliés. Nous étions en Réunion des membres Alliés pour discuter des modalités de meublement des postes qu'on nous a affecté au niveau du comité de crise.  Immédiatement informés, nous avons suspendu notre réunion et on a attendu que nous soyons officiellement informés de cette création qui constituait un bicéphalisme.  C’est quelque chose qui n’avait jamais été fait tout au long de notre relation avec le Pr. Alpha Condé. 

Donc, lorsqu’on a été informés de la décision du RPG arc en ciel, nous avons levé notre séance de réunion du 14 octobre 2021 en attendant que nous soyons mieux situés. Et le vendredi, nous avions la réunion du comité national de crise du RPG arc-en-ciel et partis Alliés. Lors de la réunion, durant toute la rencontre on ne nous pas parlé de ça.  Et c’est là que je suis tombé des nues. J’ai considéré ça comme une faute grave, qui pourrait être à l’origine d’une grande confusion.

Au niveau de mon parti j'ai rendu compte, on a décidé que nous suspendions notre participation au RPG arc-en-ciel jusqu'à preuve du contraire. Actuellement, nous avons dit de nous occuper uniquement de notre parti HAFIA que nous sommes en train de redynamiser. Avec des partis frères, nous avons décidé de créer notre alliance qui est la coalition des partis pour le développement de la Guinée (COPADEG).

Quel est son objectif ?

Cette coalition a pour objectif de mobiliser tous ses moyens pour participer au maximum au déroulement d'une transition apaisée et réussie en Guinée. Deuxièmement, on veut contribuer au maximum pour renforcer et pérenniser paix, l'unité nationale et le développement. Et troisièmement s'organiser avec de nouvelles stratégies pour pouvoir, à travers des alliances, participer de façon rentable à l'organisation des élections prochaines. C'est ce que nous avons décidé au sein de notre coalition. 

Est-ce que vous allez travailler avec le Coalition des partis politiques (CPP) ?

Nous sommes en train d'évoluer vers une inter-coalition. La COPADEG est en discussion avec d'autres alliances où nous allons faire une méga inter-alliance. Déjà les partis sont conviés, les signatures évoluent convenablement et nous allons parapher ça. Et nous allons organiser une conférence de presse au cours de laquelle nous allons décliner nos orientations. 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 07 janvier 2022 à 21:41