Mamou : Un béret rouge ouvre le feu sur un citoyen à Séré…

Moyenne Guinée
Image d’illustration
Image d’illustration

MAMOU-Un béret rouge est accusé d'avoir ouvert le feu sur un jeune technicien à Séré, dans la commune urbaine de Mamou, en moyenne Guinée. Le militaire en question était de garde à la station d'essence située à Séré, quartier périphérique de la ville carrefour. Il est accusé d’avoir tiré à bout portant sur Alhassane Diallo qui travaille dans une société de production d'eau minérale. Selon les témoignages, le béret rouge aurait demandé à la victime de lui montrer un lieu de vente de chanvre indien. N'ayant pas été satisfait, l’agent a déversé sa colère sur le jeune en ouvrant le feu sur lui. La victime a été amputée de sa jambe à l'hôpital régional de Mamou où il est alité.

Interrogé, Thierno Madiou Barry, collègue de la victime relate les faits : « On m'a appelé vers 21h pour me dire que notre agent a été blessé par balle. On m'a dit que c'est un béret rouge qui travaille à la station de Séré qui a tiré sur lui. C'est ainsi qu'on s'est rendu à l'hôpital régional de Mamou où il était alité. Selon ce que notre collègue nous a dit, le militaire lui aurait demandé de lui montrer où on revend du chanvre indien. Il a répondu à l’agent qu'il ne connait pas. Irrité, il a tiré d'abord en l'air puis directement sur lui. Alhassane Diallo a été amputé la nuit d’hier », a indiqué cet ami du blessé.

Le chef de quartier de Séré, Thierno Issa Barry indique quant à lui, que la jeune victime n'est pas un délinquant. Il annonce que le militaire a été arrêté et conduit dans un poste de gendarmerie.

« On m'a appelé vers 22 heures. Une fois sur place, j’ai trouvé qu’on a évacué le jeune à l'hôpital. Le militaire m'a dit que Alhassane est venu s'attaquer à lui à son lieu de travail en voulant retirer son arme et que c’est dans cette bagarre que son arme s’est déclenchée et la balle l’a touché. La victime ne m'a rien dit pour le moment. Le militaire a été arrêté et il se trouve à la gendarmerie. Le jeune blessé n'est pas un délinquant… Il est le technicien de l'usine de fabrication d'eau qui se trouve dans notre quartier. On attend les enquêtes pour mieux comprendre », a dit ce responsable du quartier de Séré.

Saisies du dossier, les autorités judiciaires ont annoncé l'ouverture des enquêtes et promettent de faire la lumière. Le suspect adjudant Mamadou Lamarana Diallo est accusé de coups et blessures volontaires.

« Le chef du quartier de Séré m'a informé de cet incident hier nuit. Immédiatement, j'ai instruit le commandant de la Bac 16 d'aller interpeller ledit militaire, puis le conduire à la brigade de recherche pour des fins d'enquêtes, c'est ce qui fut fait. La victime a été conduite à l'hôpital régional de Mamou pour des soins. Malheureusement, son pied droit a été amputé au niveau de la cuisse. Le suspect se trouve dans les locaux de la brigade de recherche pour audition et établissement d'un procès-verbal qui doit nous parvenir dans les heures qui suivent », explique Elhadj Sidiki Camara. 

Par rapport aux circonstances, a-t-il ajouté : « il nous a été rapporté qu’hier nuit Alhassane Diallo serait venu au bar café où il a trouvé le militaire. Alors il y a eu échange de propos, il aurait proféré des injures à l'endroit du militaire. Celui-ci s'est retiré pour aller à son lieu de garde. C'est vers 22h, Alhassane Diallo serait venu lui trouver avec un couteau pour l'agresser. Il était dans un état d'ivresse. Alors, c'est dans cet état que le militaire qui était en colère aurait agi ainsi ».

 

Habib Samake

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Mamou

Créé le Jeudi 16 décembre 2021 à 18:17

TAGS