Mamou : Bademba Sow tue sa mère à coups de machette à Ourékaba…

Moyenne Guinée

MAMOU-Un homme a tué sa propre mère à coups de machette à Ourekaba, une sous-préfecture située à 85km de Mamou. Amadou Bademba Sow, âgé d'une trentaine d'années a sauvagement assassiné sa maman, samedi 11 décembre 2021, à l'aide d'une machette. Le présumé meurtrier n'était pas fou et n’était pas non plus connu dans des histoires de drogue.

« Moi, j'étais à Ourékaba centre pour me soigner. C'est de là-bas qu'ils m'ont appelé pour me dire qu'il a blessé sa mère. Je suis venu, j'ai trouvé que c'est exact. On ne le connaissait pas dans des histoires de drogue. Néanmoins, j'avais entendu qu'il boit de l'alcool. Les services de sécurité sont venus ici faire des auditions de témoins. Ce qui nous intrigue, il n’était pas fou. La victime s'appelait Aissata Penda Diakité, âgée de 55 ans. Elle laisse derrière elle 7 enfants », a indiqué Karamoko Tahirou Sow, le veuf.

Les autorités locales quant à elles précisent que le jeune en question avait pris la poudre d'escampette avant d'être rattrapé à Sitakoto vers la frontière Léonaise.

« Quand il a tué sa mère, il a aussitôt pris la poudre d'escampette. C'était vers midi. On a mobilisé les jeunes qui sont partis à ses trousses. C'est vers Sitatoko qu'il a été arrêté. On l’a mis à la disposition des services de sécurité de Ourékaba qui l’ont transféré à Mamou. On n’a jamais enregistré ces genres de crimes ici. On ne sait pas s'il était drogué ou pas. Tout ce qu’on sait, il a blessé sa mère avant de l'égorger. Les autorités nous ont rendus le corps et on l'a enterré hier dimanche », a indiqué le président du district et le chef du secteur de Goubouya.

Le présumé assassin séjourne actuellement à la maison centrale de Mamou. Interrogé, le procureur de la République près le tribunal instance de Mamou a indiqué que le mis en cause avait même agressé sexuellement sa mère avant de l'égorger.

 

Habib Samaké

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Mamou

Créé le Lundi 13 décembre 2021 à 21:40

TAGS