Baidy Aribot brise le silence : "Le combat à venir sera rude…"

Guinée
Baidy Aribot, ancien deuxième vice-gouverneur de la Banque centrale
Baidy Aribot, ancien deuxième vice-gouverneur de la Banque centrale

CONAKRY- C’est sa toute première réaction ! Au lendemain de son remplacement de son poste de deuxième vice-gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG), alors qu’il était en mission à Dubaï, Baidy Aribot a brisé le silence.

L’ancien député uninominal de Kaloum, a pris cette décision avec foi et philosophie. « Le pouvoir n’est pas un patrimoine encore moins un héritage, c’est une fonction.  Tout arrive en son temps et avec le temps rien n’est fortuit », a réagi le banquier.

Face à la tempête qui court depuis avant-hier sur les réseaux sociaux, Baidy Aribot met cet épisode dans la logique du destin.

« Je reste toujours croyant et serein en toutes circonstances. Les épreuves du temps sont du ressort de l’omnipotent, l’unique...La personne la plus parfaite au monde fut sans nul doute le Prophète Mohamed PSL, il n’a pas échappé à la haine et à l’humiliation de ses ennemis. Sans prétention démesurée de me comparer à ce grand guide, je voulais rappeler en tant qu’être humain on n’échappera jamais à son destin. Je remercie tout un chacun de vous pour vos messages de compassion et de soutien à mon égard », précise l’ancien deuxième vice-gouverneur de la Banque centrale.`

A ceux-là qui lui apporte des soutiens, il leur demande de ne blâmer personne, de n’insulter personne et d’éviter de tomber le débat éthique dans leurs réactions propos.  « Laissons le temps faire son travail. Je n’en veux à personne car c’était écrit. Donc rendons grâce et louage à Dieu… Le combat à venir sera rude mais il sera gagné sous le signe d’un grand rassemblement », a-t-il lancé.

 

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 08 décembre 2021 à 14:33