Grogne à Boké : Boffa entre dans la danse, la route nationale bloquée…

Boké
Manifestation à Boffa
Manifestation à Boffa

BOFFA-La préfecture de Boffa située dans la région de Boké est secouée par des manifestations de rue depuis hier mardi 23 novembre. Ce mercredi 24 novembre 2021, la protestation a pris une nouvelle proportion plus inquiétante.

Des jeunes chauffés à bloc ont barricadé les routes. Ils réclament de l’emploi, notamment au sein des sociétés minières évoluant dans la zone.

Il y a déjà eu de petites escarmouches entre jeunes manifestants et forces de l’ordre, occasionnant quelques blessés légers, a-t-on appris sur place. La ville est entièrement paralysée ce mercredi 24 novembre 2021.

« Nous manifestons parce qu'on n’a pas d’emploi, on ne travaille pas. Ils refusent de recruter les citoyens d'ici. On a tout fait, nous avons déposé nos dossiers au niveau du préfet de Boffa mais jusqu'à il n'y a rien. Nous sommes allés nous plaindre chez lui, il nous a dit hier à 18h que les jeunes de Boffa ne connaissent rien, sauf se droguer.

Nous avons bloqué la route aujourd'hui parce qu'on a compris que le préfet de Boffa ne peut pas régler nos problèmes. Chalco recrute des étrangers et laisse les citoyens de Boffa. Depuis hier nous sommes ici, il y a eu des accrochages entre les forces de l'ordre et nous les manifestants. On dénombre pour le moment 4 blessés.  Certains de nos amis ont été arrêtés et emprisonnés hier.  Mais ils ont tous été libérés », a confié Abdoulaye Sylla un des jeunes manifestants, interrogé à Boffa.

Cette manifestation intervient alors que la semaine dernière la cité de Kamsar et était en transe. Piloté par des femmes, ce mouvement visait à réclamer la fourniture normale de l'électricité.

A suivre…

 

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Mercredi 24 novembre 2021 à 16:11

TAGS