Le saviez-vous ? Plus de 500 cliniques clandestines sont recensées en Guinée

Guinée
Image d’illustration
Image d’illustration

CONAKRY-Vous avez dit "médecine" ? En Guinée en voilà bien un « grand corps malade » qui mérite une cure ! Tenez-vous bien au moins 500 cliniques et cabinets de soins clandestins sont recensés en Guinée, par les services compétents.

Ces cabinets médicaux privés sont tenus par des professionnels de la santé mais qui n’ont pas l’autorisation du département de tutelle. Conséquences : les scandales font légion. 

L’histoire déchirante de la pauvre feue M’mah Sylla a certes ému plus d’un, mais il faut dire d’emblée qu’elle n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan.

Ces cliniques qui foisonnent pourrissent la vie aux citoyens en longueur de journées sous les yeux laxistes des autorités. Leur nombre est estimé à plus de 500.

« Les cliniques clandestines, on a fait une estimation de plus de 500 cliniques, parce qu’il y a certains qui ferment par manque de moyens ou mauvaise gestion », confi à Africaguinee.com Dr Damani Keita, l’inspecteur général de la santé.

Parmi les détenteurs de ces cliniques il y a même des étrangers, notamment des asiatiques qui ne sont pas de vrais médecins. « Certains disent qu’ils sont kinésithérapeutes, mais ils n’ont aucun document qui l’attestent », indique M. Keita.

Le secteur de la médecine mérite aujourd’hui une grande cure. Bien qu’il y ait de bons médecins qui travaillent de façon professionnelle en respectant le serment d’Hippocrate, par contre il y a des brebis galeuses qui ternissent l’image de tout un corps.

D’où la nécessité urgente pour le ministère de la Santé qui a la charge d'organiser, de réglementer l'exercice de la profession médicale en Guinée, de prendre des mesures draconiennes pour soigner ce mal.

A suivre...

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224 655 31 11 14

Créé le Lundi 22 novembre 2021 à 15:19