Guinée : nouveau "tour de vis" de la junte contre les anciens ministres…

Guinée

CONAKRY-La chape de plomb continue de s’abattre contre les anciens dignitaires du régime déchu.

Déjà sous le coup d’un gel de leurs comptes bancaires, de saisie de documents de voyage et d’« expulsion » (pour certains) de leur résidence, les anciens ministres viennent de subir un nouveau tour de vis de la part de la junte.

Le CNRD (comité national du rassemblement pour le développement) a pris une nouvelle mesure contre les anciens barons du régime Condé.

La junte a décidé de mettre fin au contrat avec les numéros flottes que détenaient les anciens ministres. En effet, ces anciens membres du Gouvernement déchu avaient deux numéros flottes. A savoir : une flotte de travail (MTN) et une flotte présidentielle (Orange). La junte a ordonné l’arrêt du contrat paiement des deux flottes sans même prévenir les intéressés, a appris Africaguinee.com.

Le flotte Présidentielle par exemple, ses numéros ne pouvaient pas émettre un appel vers un autre numéro ou un autre opérateur, explique à Africaguinee.com un ancien ministre sous le sceau de l’anonymat. « Les numéros ne pouvaient s’appeler qu’entre eux. La recharge ne coûtait que 10.000 francs par mois », précise notre source.

La flotte de travail qui était MTN n’a pas échappé. Là également la junte a levé les restrictions. Les numéros n’ont pas été coupés certes, mais désormais c’est aux propriétaires de supporter les coûts de l’appel. Le CNRD a mis fin à la prise en charge.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 21 novembre 2021 à 19:04