Guinée : lancement de la "consultation des parties prenantes nationales sur les enjeux prioritaires du secteur de l'eau et de l'assainissement"

Conakry

CONAKRY- La consultation des parties prenantes nationales sur les enjeux prioritaires du secteur de l'eau et de l'assainissement en Guinée, a été lancée ce vendredi 19 novembre 2021, dans un réceptif hôtelier de la capitale Conakry.

La cérémonie de lancement a eu lieu en présence de certains hauts cadres du Ministère de l'Energie, de l'Hydraulique et des Hydrocarbures, certains partenaires au développement dont l'OCDE, certains pays arabes du golfe et des bailleurs Suisses qui accompagnent le projet. L'objectif de la rencontre de Conakry est de valider le rapport d'avant-projet du plan d'action. 

Au cours de la rencontre, les autorités guinéennes et les bailleurs ont échangé autour de ce document stratégique afin de définir les interventions et la façon de les coordonner dans des projets futurs qui concernent le secteur de l'eau et de l'assainissement. 

"En Guinée, de nombreux efforts ont été consentis dans le secteur de l'eau et de l'assainissement. Cependant, ces efforts restent encore largement déficitaires à cause de l'insuffisance des investissements et de l'extension de la population. A titre illustratif, seulement 31% des populations urbaines ont accès à l'eau potable à travers le réseau de la Société des Eaux de Guinée (SEG) dont 40% à Conakry et 26% dans les villes de l'intérieur du pays", a expliqué la représentante du Ministre de l'Energie, de l'Hydraulique et des Hydrocarbures, Mariam Camara.

Au total 5 axes d'orientations ont été retenus pour cette future intervention en Guinée. Il s'agit de :

L'amélioration de la desserte en eau potable de la ville de Conakry et des villes de l’intérieur, L’amélioration de la desserte en eau en milieu rural,

L'assainissement sur toutes ces formes de Conakry et les villes de l'intérieur,

La garantie de l'eau pour l'agriculture face au changement climatique

La gestion et le suivi des ressources en eau de façon globale. 

Pour le Directeur Général de la SEG, Mamadou Djouldé Diallo à travers ce projet, la Guinée a une véritable opportunité pour faire face aux enjeux liés à l'eau et à l'assainissement

"C'est une véritable opportunité pour notre pays d'être présélectionné sur le continent pour faire partie des pays qui sont dans le besoin d'avoir des investissements dans le cadre de cette coopération. C'est une coopération entre la plupart des pays arabes du golfe, l'OCDE et d'autres bailleurs Suisse, qui permette de résoudre au plus vite les enjeux liés à l’accès à l'eau potable et à l'assainissement. Ce, dans l'objectif d’atteindre les ODD n°6 qui vise à pérenniser la desserte en eau et en assainissement des différentes populations dans le monde", a indiqué le Directeur Général de la Société des Eaux de Guinée SEG.

Pour Mamadou Diouldé Diallo, ce cadre d'échange permet de façon participative à tous les acteurs de se prononcer sur les véritables enjeux et sur la fixation d'un ordre de priorité.

« Comme vous l'avez constaté, il y a l'eau urbaine et l'eau rurale, il y a l'assainissement, il y a la préservation de la ressource, il y a la garantie qu'on puisse avoir pour l'agriculture et il y a aussi la gestion et le suivi des ressources. Une fois qu'on aura mobilisé les ressources financières requises pour la réalisation de ces différentes priorités que nous nous sommes fixés notamment pour l'eau et l'électricité, cela nous rapprochera des ODD qui visent à pérenniser l'eau et l'assainissement de nos populations d'ici l'an 2030", a ajouté Mamadou Diouldé Diallo.

Pour sa part, le Coordinateur et chef du projet Eau et Assainissement, au nom l'Organisation pour Coopération Economique du Développement (OCDE) a expliqué l'importance de cette nouvelle initiative. 

"L'idée est d'aider le pays à avancer dans l'objectif du développement durable dans son axe n°6 qui porte sur l'eau et l'assainissement. L’initiative va se réaliser de façon coordonnée avec une approche nouvelle où les bailleurs se mettent en amont et se mettent d'accord sur une série de projets puis les partagent entre eux pour avoir plus d’impact", a expliqué Juan Casado Asensio.

 

Oumar Bady Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 666 134 023 

Créé le Vendredi 19 novembre 2021 à 16:38

TAGS