Dansa Kourouma à la tête du futur CNT ? Le CNOSC-G tranche…

Guinée
Dansa Kourouma
Dansa Kourouma

CONAKRY-La nomination éventuelle de Dansa Kourouma, actuel président du Conseil National des Organisations de la Société Civile guinéenne (CNOSC-G) enflamme la toile depuis ce jeudi.

Qu’en est-il réellement ? La rumeur est-elle fondée ou bien s’agit-il de simples spéculations ? Alors que les spéculations vont bon train sur cette affaire, un proche du modérateur de l’ancien CNT de 2010, interrogé par Africaguinee.com, a indiqué qu’il s’agit de simples spéculations pour intoxiquer les consciences.

Selon Ange Gabriel HABA, Secrétaire Exécutif du CONOSCG, cette question n’a jamais fait l’objet de débat au sein de leur structure. D’ailleurs précise-t-il pour prétendre être nommé à la tête du CNT, faut-il au préalable que l’on soit désigné. Ce qui n’est pas le cas actuellement.

« Ce sont de simples spéculations. Cette question n’a jamais fait l’objet de débat au CNOSCG. Ces débats de positionnement par rapport à des postes dans les organes de transition n’ont jamais préoccupé le CNOSCG. Depuis le 05 septembre (jour du coup d’Etat), nous avons mis en place, un comité citoyen de suivi de la transition pour suivre l’ensemble des engagements des organes de la transition mais aussi des autres acteurs impliqués dans le processus pour éviter que les actes soient différents des engagements pris au départ. Dr. Dansa qui a acquis de l’expérience avec tous les échelons qu’il a gravi dans la société civile nationale et sous régionale, sert à la société guinéenne dans le cadre de la conduite de cette transition », a-t-il dit.

Le CNOSCG n’est pas dans ces débats d’égos et de querelles personnes et de positionnement, ajoute M. Haba qui ne cache pas leur étonnement de constater un tel débat sur la place publique.

« On est ébahi de constater ces manipulations dans l’espace public pour intoxiquer les consciences. On fait des suppositions de part et d’autre. Il faut rompre avec ces mauvaises pratiques puisqu’on n’a pas intérêt à ce que cette transition échoue.

Le CNOSCG n’est pas dans ces débats d’égos et de querelles personnes et de positionnement. Tout ce qu’on est en train de raconter sont des spéculations. Ce sujet n’a jamais fait l’objet de débats chez nous. D’ailleurs, il faut préciser : pour qu’on soit président d’une institution comme le CNT, il faut d’abord être désigné pour aller au CNT. Or depuis le 05 septembre, toutes les réunions du CNOSCG ont été consacrées au suivi de la transition. Nous n’avons pas débattu de ces questions de positionnement. On s’est interdit de débattre de ces questions parce que le plus souvent c’est ce qui détourne le combat citoyen », a précisé le Secrétaire Exécutif du CNOSCG. Dr. Dansa Kourouma qui se trouve actuellement à Dakar ne s’est exprimé sur ce sujet.

A suivre…

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 19 novembre 2021 à 16:41

TAGS