Guinée : Mamadi Doumbouya face aux premières convulsions sociales…

Guinée
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne

BOKE-Arrivé au pouvoir en Guinée le 05 septembre dernier par un coup d’Etat, le colonel Mamadi Doumbouya fait face à sa première crise sociale majeure. La cité industrielle de Kamsar est en ébullition depuis le 14 novembre 2021 à cause de revendications sociales.

Des centaines de femmes de cette commune rurale située dans la préfecture de Boké, ville minière par excellence, occupent la rue pour réclamer une amélioration de la desserte en électricité. Ces convulsions paralysent la cité minière alors que de nombreux ménages sont plongés dans le noir à cause d’une panne du groupe.

Cette grogne sociale a pris de nouvelles proportions ce mercredi 17 novembre 2021, après un nouvel échec des négociations. L’arrivée du Kountigui de la Basse Guinée, Elhadj Sékhouna Soumah sur les lieux n’a pas permis de ramener l’accalmie. Des femmes remontées à bloc ont érigé des barrages sur la route entre Kolaboui et Kamsar, a-t-on appris.

Preuve de leur détermination, les femmes ont élis domicile dans les rues où elles préparent (voir images au pied du papier). Le patriarche de la Basse Côte Elhadj SEKOUNA SOUMAH, accompagné du Gouverneur de la région de Boké est attendu ce jeudi 18 novembre 2021 à la barrière du camp BALANTA pour tenter de résoudre la crise.

De KALEYIRE, KASONGONY, FILIMA en passant par la BARIERE de CAMP BALANTA jusqu’au PORT NENE, la circulation reste bloquée, les boutiques et magasins sont fermés. Seulement quelques étalagistes son visibles au marché SAHARA. Cette grogne commence à impacter l’activité minière. D'autant plus que même la commune rurale de Kolaboui commence à  être touchée. Des barricades ont été érigées dans cette localité considérée comme un hub de l'activité minière dans la région de Boké.  

Ces manifestations interviennent alors que le CNRD a promis de protéger les investissements miniers. Face aux acteurs miniers, le ministre des Mines Moussa Magassouba a promis ce mercredi que le Gouvernement de transition va assurer la sécurité des compagnies minière. 

Même l’annonce phare faite ce mercredi 17 novembre 2021, par le Ministre de l’Énergie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures n’a pas réussi à calmer les nerfs. En effet, Abé Sylla a annoncé ce mercredi que la ville de Kamsar et Boké seront raccordées aux lignes électriques de Kaléta.

Nous y reviendrons !

 

Depuis Boké, Oumar Sory Camara

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 18 novembre 2021 à 11:16