Elhadj Sékhouna : "Un groupe électrogène ne peut plus desservir Kamsar en électricité…"

Guinée
Elhadj Sékhouna Soumah Kountigui de la Basse Guinée
Elhadj Sékhouna Soumah Kountigui de la Basse Guinée

KAMSAR-Alors que la cité industrielle de Kamsar située dans la préfecture de Boké est secouée par des manifestations contre le délestage du courant électrique, Elhadj Sékhouna, Kountigui de la Basse-Guinée a brisé le silence.

Le chef coutumier de la Basse côte appelle les autorités à trouver une solution pérenne à ce problème, car selon lui un groupe électrogène ne peut pas desservir le courant à une ville comme Kamsar.

Arrivée à Kamsar en « sapeur-pompier », cette autorité morale a indiqué que les femmes sont dans leur plein droit de réclamer cette ‘’denrée’’ indispensable pour tous citoyens.

‘’Je suis à Kamsar pour m’adresser à nos femmes. A cette rencontre je leur dirais que leur réclamation est fondée puisque c’est une question cruciale. Avoir l’électricité de nos jours est un droit. On ne peut nullement privilégier une catégorie de citoyens au détriment d’une autre.

Cette crise latente qui ne date pas d’aujourd’hui. Il est évident qu’un groupe électrogène ne peut plus desservir toute cette ville en électricité, donc il faut qu’il y ait une solution définitive à ce problème qui n’a que trop duré’’, nous a confié Elhadj Sékhouna Soumah.

Les manifestantes campent sur leur position et exigent des autorités une solution définitive à leurs revendications. Cette fronde qui a débuté lundi 15 novembre 2021 a gagné plusieurs quartiers périphériques de Kamsar, à savoir Kayenguissa, Filima, camp Balanta.

Effet domino…

Cette crise avait commencé à gagner la sous-préfecture de Kolaboui grand carrefour giratoire du chemin de Fer et des routes nationales qui vont vers la préfecture de Boké et la sous-préfecture de Kamsar.

A suivre…

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : ( +224) 655 31 11 13

Créé le Jeudi 18 novembre 2021 à 17:03

TAGS