Putsch du 05 septembre : Où en est l'enquête sur le vol d’argent au palais Sékhoutoureah?

Guinée

CONAKRY- Fin octobre le haut commandement de la gendarmerie a mis aux arrêts dix militaires accusés d’avoir failli à leur mission.

Certains sont des membres du Groupement des Forces Spéciales (GFS), une unité d’élite de l’armée guinéenne qui a joué un rôle central dans la chute d’Alpha Condé en septembre dernier.

Le premier groupe composé de six agents sont accusés de « vol » d’argent au Palais Sékhoutouréyah tandis que le second au nombre de trois sont soupçonnés d’être impliqués dans une affaire de disparition d’une somme de 246 millions de francs guinéens au pont 8 novembre.

Ils avaient tous été mis à la disposition du parquet du tribunal militaire. A quel niveau se trouve la procédure ?

Une source proche du dossier a confié à Africaguinee.com, que l’instruction a déjà commencé et qu’elle suit son cours normal. Pour certains, les motifs de la poursuite ont même été requalifiés. En lieu et place d’une procédure de flagrance, c’est une information judiciaire qui a été ouverte.

Dossier à suivre…

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 16 novembre 2021 à 18:01