Pretoria : privés de passeports, des guinéens interpellent le CNRD…

Afrique du Sud
Des guinéens rassemblés devant leur ambassade à Pretoria, image d'archive
Des guinéens rassemblés devant leur ambassade à Pretoria, image d'archive

PRETORIA- C’est un cri de cœur que des guinéens vivant en Afrique du Sud viennent de lancer à l’endroit des nouvelles autorités de Conakry.

Enrôlés en juillet dernier pour obtenir des passeports, ces compatriotes n’ont toujours pas obtenu leur fameux sésame. Aujourd’hui, certains risquent de perdre leurs emplois, d’autres leurs activités s’arrêter. Chez les étudiants, ils vont tout simplement perdre les cours. Ils demandent au CNRD d’agir pour les sortir de cette situation.

‘’En Afrique du sud ici nous sommes en difficulté à cause des passeports.  Pourtant nous nous sommes enrôlés depuis le mois de juillet de 2021. Certains d’entre nous sont des étudiants qui risquent de voir leurs études s’arrêter faute de passeport valide », s’inquiète ce compatriote vivant à Johannesburg.

Les guinéens vivants vivant en Mozambique font également face aux mêmes difficultés. En plus des étudiants, une autre catégorie qui risque d’entrer en conflit avec les autorités de l’immigration des ces pays dans les prochains jours.

‘’D’autres compatriotes à nous sont des commerçants qui peuvent perdre leur licence d’activité à cause de passeport, ils sont dans le même cas que les étudiants. Ceci sans compter au Mozambique voisin où ils sont confrontés aux mêmes réalités que nous. Là-bas les enrôleurs n’ont été qu’une fois’’, explique notre source.

Les exemples sont légion…

‘’ Il y a guinéen ici livreur de Pizza dont le passeport expire le 04 décembre. Il n’a toujours pas son nouveau passeport alors qu’il s’est fait enrôler à Pretoria depuis des mois. Il risque de perdre sa licence’’, confie notre interlocuteur qui ajoute qu’à la représentation diplomatique de la Guinée à Pretoria, c’est toujours la même rengaine.

‘’Ils nous exhortent de patienter. Mais le mal dans ça, c’est de voir des étudiants arrêter leurs études en cours faute d’un passeport valide’’, s’insurge-t-il.

A suivre…

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Lundi 15 novembre 2021 à 10:59