Conakry : l'état du cimetière Cameroun après la "pagaille" début novembre

Conakry
Cimetière Cameroun
Cimetière Cameroun

CONAKRY-Début novembre, des images choquantes montrant une insalubrité hors du commun au cimetière Cameroun où reposent plusieurs personnalités ainsi que des milliers d’anonymes ont inondé la toile. Les clichés montrant des vendeuses assises avec leurs étales dans l’enceinte du cimetière ont choqué plus d’un. Cette scène surréaliste a suscité l’indignation. La situation a-t-elle changé ? Qu’est-ce qui est à l’origine de cette « pagaille » ?

Ce mardi, un journaliste d'Africaguinee.com s'est rendu sur les lieux pour toucher du doigts la réalité. D’après nos constats, le cimetière ne présente plus un état insalubre. À l'extérieur tout comme à l'intérieur du cimetière, nous n'avons pas constaté ces sachets en plastique, ou ces canettes de jus et d'eau. Quant aux vendeuses, elles ne sont plus visibles sur les lieux.

Néanmoins, l'administrateur du cimetière national de Cameroun que nous avons trouvé dans un bureau a reconnu l'authenticité des images montrant l'état insalubre du cimetière à la date du 2 novembre 2021.

« Ces images ont été prises à l'occasion de la fête internationale des morts au cimetière célébrée en Guinée par nos frères chrétiens. Et ce jour, ils sont venus avec du granite, des écailles... Mais les jus, sandwich, sachets d'eau étaient en dehors du cimetière. Mais nos frères chrétiens étaient nombreux, il y avait un monde fou. Dans ces circonstances, il n’y avait aucun contrôle, les gens sortaient et allaient chercher à manger et revenaient avec dans l'enceinte du cimetière.

Ils étaient venus le matin et sont restés jusqu'à 18 heures. On ne pouvait pas leur dire de ne pas manger durant tout ce temps qu'ils ont fait ici. Les gens rentraient là-dans, mangeaient et jetaient les sachets un peu partout. Comme vous le savez, l'incivisme est toujours là, même s'il y a une poubelle à côté, les gens jettent par terre quand ils finissent de manger”, se justifie Elhadj Biro Keita.

La fête des morts est un événement qui est célébrée une fois par an précise l'administrateur. Pour l'Église catholique romaine, le 2 novembre correspond à la Commémoration de tous les fidèles Défunts. La célébration des morts est faite par des messes, en particulier pour les défunts de l'année écoulée. La messe a une valeur de purification des péchés véniels pour atteindre la vision béatifique, selon Wikipedia. 

« Chaque année les fidèles chrétiens viennent célébrer cette journée ici. Ils viennent prier sur les morts. Quand ils viennent, ils nettoient proprement les tombes, ils mettent des fleurs, des granites...  C'est ce qui s'est passé ici ce jour-là et je reconnais quand-même, quand les gens avaient besoin de la nourriture, ils sortaient acheter pour rentrer avec. Maintenant pour ce qui est du manger, sandwich, jus et autre, c'était au dehors.  C'est le seul jour dans l'année que ça se fait ici », persiste Elhadj Biro.

L'administrateur du cimetière national de Cameroun annonce qu'il a pris des dispositions pour que cela ne se reproduise plus. 

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 655 311 114

Créé le Mercredi 10 novembre 2021 à 12:04