Cas suspects de fièvre aphteuse à Kankan : L'inquiétude grandit chez les éleveurs

Guinée

KANKAN-Le week-end dernier, les autorités préfectorales de l'élevage de Kankan ont déclaré avoir recensé 149 cas suspects du virus de la fièvre aphteuse. Au total, 9 495 bovins, ovins et caprins sont exposés à cette maladie virale très contagieuse. Depuis cette annonce faite par le service local de l'élevage, l'inquiétude grandit chez les éleveurs de la localité, alors que les résultats des échantillons prélevés chez les animaux malades ne sont toujours pas disponibles. 

Interrogé sur le sujet par notre correspondant régional, le président de la Fédération régionale des éleveurs de Kankan exprime des inquiétudes. "Cette maladie nous inquiète beaucoup aujourd'hui. Vous savez dans notre région, si vous parlez de l'agriculture c'est bien le bétail et la traction animale. On laboure avec les charrues. Quand vous prenez certaines sous-préfectures, il y a qu'un seul tracteur donc, l'agriculture est pratiquée par les bœufs. Et quand les bœufs sont malades c'est toute la chaine qui est bloquée. D'autres inquiétudes majeures, les bœufs qui sont malades cette année vont mourir, donc ça fait déjà une perte en croissance. Nous avons des soucis majeurs face à cette situation alarmante", s’est inquiété Elhadj Aissa Karifa Kourouma.

Pour éviter que le bétail soit décimé, il invite les nouvelles autorités de faire face cette situation, en prenant des mesures idoines. "Nous demandons aux autorités de redoubler d'effort pour vite avoir le résultat des tests dans l'immédiat parce que nous si on fait deux mois d'attentes, il y aura une vague de contamination des animaux dans les parcs. Mais si on trouve que c'est un autre virus, c'est les éleveurs qui vont subir les conséquences. Nous interpellons les nouvelles autorités à faire fonctionner nos laboratoires régionaux", a interpellé le président de la Fédération régionale des éleveurs de Kankan.

Il faut rappeler qu'aux dires des autorités préfectorales de l'élevage de Kankan, il y'a 9 495 têtes de bétails (bovin, ovin et caprin) qui sont directement exposés à cette maladie.


Facely Sanoh

Correspondant regional d’Africaguinee.com

A Kankan

Créé le Mardi 09 novembre 2021 à 9:20