Libération d’Alpha Condé, transition : Comment s’organisent le RPG et ses alliés?

Guinée
L'ancien président guinéen Alpha Condé, renversé le 05 septembre 2021 par un coup d'Etat, image d’archive
L'ancien président guinéen Alpha Condé, renversé le 05 septembre 2021 par un coup d'Etat, image d’archive

CONAKRY- Le RPG arc-en-ciel, ex parti au pouvoir et ses partis alliés se réorganisent. En quête de solutions pour obtenir la libération d’Alpha Condé, retenu par la junte depuis sa chute le 05 septembre 2021, l’ancien parti présidentiel ne veut plus rester les bras croisés. Il veut désormais agir. Mais comment ? En remobilisant tout d’abord ses troupes.  

Un mois après le coup d’Etat, l’ancienne mouvance présidentielle semble être remise du traumatisme provoqué par la chute brutale de son régime. Depuis quelques jours, le RPG et ses partis politiques alliés sont en conclave à son siège sis à aviation. 

Point nodal de ces retrouvailles : trouver les voies et moyens pour faire plier la junte dirigée par le Colonel Mamadi Doumbouya afin d'obtenir la libération du président déchu Alpha Condé. L’autre objectif du RPG et de ses alliés est de faire des propositions à la junte militaire pour une bonne conduite de la transition. 
"A l'instar de toutes les entités politiques, le RPG et ses alliés sont en concertation pour deux choses : Premièrement, rechercher les voies et moyens pour la libération du président Alpha Condé et la deuxième, définir la conduite à tenir par rapport à la transition", a expliqué Bah Ousmane au micro d'Africaguinee.com. 

Ces concertations interviennent alors que les guinéens sont toujours dans l’attente de la formation du Gouvernement de transition.  Le RPG arc-en-ciel et ses alliés ne semblent pas se faire d’illusions quant à leur éventuelle participation dans cette équipe.

 "Il y a une disposition de la charte de la transition qui exclut tous ceux qui ont appartenu à l'ancien régime. Je ne sais pas pour ce qui en est du gouvernement. Donc nous nous réunissons dans le sens de faire des demandes à la junte très prochainement. Actuellement on est en train définir la conduite à tenir", a répondu l'ancien Ministre des travaux publics au début du premier mandat d’Alpha Condé. 

Dès le lendemain de la prise du pouvoir par l’armée, le Colonel Mamadi Doumbouya avait appelé toutes les forces vives à des consultations nationales. Selon Bah Ousmane, leur mouvance avait soumis des propositions à la junte.

"Comme tout le monde, on (le RPG arc-en-ciel ndlr) on avait soumis un projet de charte de la transition, on avait également adressé une lettre au CNRD et on avait aussi élaboré une résolution que nous avons introduite", a conclu cet allié du Président déchu Alpha Condé. 

A suivre...

 

Oumar Bady Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel : 00224 666 134 023

Créé le Mardi 12 octobre 2021 à 19:47

TAGS